Menu

Bilan et chiffres après 20 mois de voyage

Voici plus de 20 mois que nous voyageons à travers les pays, à la rencontre de leurs habitants. Les mots clés de notre projet restent inchangés : Rêves, Défis et Partage. Nous démontrons par l’action qu’il est possible de réaliser ces plus grands rêves avec une dose suffisante de volonté, de détermination et de travail. Nous relevons des défis sur le chemin en traversant le désert du Sahara, naviguant jusqu’en Antarctique, pédalant à 5000m d’altitude, en traversant la forêt amazonienne ou réalisant l’ascension de montagne toujours sans guide et sans engins motorisés. Enfin nous partageons notre vécu sous forme de photo, vidéos et témoignons sur la solidarité qui existe dans le monde, une solidarité qui n’a pas de frontière, ni de religion ou de couleur…

Quelques chiffres après 20 mois passés sur les routes

  • 28 100 : kilomètres parcourus à vélo dont 4801km sur piste
    Vous pouvez voir notre itinéraire précis ici
    Pour la seconde partie du périple, nous remonterons l’Alaska pour atteindre Prudhoe Bay et ainsi franchir le Cercle Polaire Arctique, roulerons les 2500km du désert Australien et traverserons toute l’Asie depuis la Thaïlande jusqu’en Europe de l’Est en passant par l’Himalaya et l’Asie Centrale. Encore quelques milliers de kilomètres et anecdotes à vivre et partager.

Siphay écrit : « 20 mois, c’est long et à la fois tellement rapide….

En ce moment nous sommes reçus par nos amis suisses que nous avions rencontré sur les routes de Patagonie il y a déjà plus d’un an.
J’ai le sentiment de ne pas les avoir quitté depuis longtemps et pourtant je réalise que nous avons des centaines d’anecdotes et d’aventures à leur raconter. […] Je réalise aussi à quel point j’aimerais partager et montrer mes recoins favoris découverts depuis tout ce temps à mes amis. Qu’ils puissent voir ce que j’ai appris grâce à toutes ces rencontres, leur présenter tous ces personnages qui m’ont marqué, aussi fous que nobles… 
Mais énormément de choses nous attendent encore sur les routes, dans ces différents pays que nous prévoyons de traverser. Aujourd’hui j‘ai toujours autant soif de nouveaux horizons, soif d’apprendre et de voir par moi-même comment toutes ces personnes perçoivent depuis chez eux le monde dans lequel nous vivons ! »
  • 356 : nuits passées chez l’habitant, amis ou famille
    Newport, Oregon, USA. Sur les bons conseils d'un de nos précédents host, nous sommes hébergés chez Daniella & Elliot à Newport. Après un accueil des plus chaleureux, quelques réglages sur le vélo d'Etienne, ils nous ont laissé passer une nuit au premier étage de leur magasin de vélo "Bike Newport". Le magasin est spécialement conçus pour accueillir les voyageurs à vélo. Pour nous ce fut un vrai régal.
    Newport, Oregon, USA. 

    Nous continuons de nous réjouir de la solidarité dans le monde et passons de merveilleux moments chez nos hôtes…
    Les photos de nos SolidHost sont en lignes ici

Impressions de Morgan :  » […] Ce qui me manque le plus après tout ce temps loin de chez moi n’est ni le confort ni le repos, pas même les douches chaudes ou les bons repas. Ce sont les gens que j’aime. Le plaisir simple d’être assis et discuter avec les gens qui comptent pour moi. Certes Internet m’aide à supporter cette distance mais rien ne pourra jamais remplacer la chaleur humaine. »

  • 56 nuits hébergés, sur les 73 nuits passées depuis l’arrivée d’Etienne. (USA)

Etienne raconte :  » Trois mois après avoir rejoint mes amis, sur le continent Nord Américain, je ne pouvais pas imaginer à quel point l’hospitalité et la générosité était si forte. Certes Solidream l’explique bien sur le site internet, mais cela va au delà de tout ce que je pouvais imaginer. Je suis sans cesse stupéfait de voir comme nous sommes accueillis alors même que nous sommes quatre.  Il semblerait aussi que je sois un peu gâté, vu le nombre de fois où j’ai dormi chez l’habitant…  Tant Mieux !!! « 

  • 297 : jours passés à découvrir sur place
    Parfois les gens nous demandent « Pourquoi faîtes vous des étapes aussi longues ? » nous leur répondons « Parce que nous aimons gagner du temps pour pouvoir ensuite s’arrêter plusieurs jours dans un lieu que nous aimons particulièrement ». De cette philosophie de voyage est née notre dicton « Tracer pour profiter« .
    Voici donc quelques endroits où nous avons passé plus d’une semaine :  Saint-Louis (Senegal), Florianopolis (Brésil), Buenos Aires (Argentine), Ushuaia (Argentine), Valparaiso (Chili), La Paz (Bolivie), Alter do Chao (Brésil), Tamarindo (Costa Rica), Nexpa (Mexique), San Francisco (USA), Portland (USA), Seattle (USA)…

Brian Raconte : » Après un an sur les routes d’Amérique avec l’équipe, je n’ai pas encore pu me lasser. Je pensais avoir pu imaginer les rencontres, les galères, les paysages exceptionnels, mais rien ne remplace le vécu. Vivre au jour le jour ces expériences est une période de ma vie incroyable, et ne lâcherais ça pour rien d’autre […].« 

  • 254 : nuits dormies en tente, hamac ou belle étoile
    Au bord d’un oued au Maroc, sous un abri-bus dans les montagnes de Patagonie, à -20°C dans l’Altiplano bolivien, dans nos hamacs en Amazonie ou sur notre camp de base pour l’ascension du Mont Tom…

Brian explique : » […] Même si ce n’est pas facile tous les jours, les moments difficiles deviennent autant d’histoires croustillantes à raconter et, au final, c’est pour ça que nous sommes là. Il reste un peu moins de 600 jours à voir le monde, tant mieux ! »

 

Pas toujours facile…
  • 253 : jours pédalés sur nos vélos
    (plus longue étape ; 227 km). Le vélo est notre moyen de locomotion, pas une fin en soi. Nous utilisons également : La voile en Antarctique, la marche en Amazonie et en montagne, la raft en rivière…
  • 57 : jours navigués sur un voilier
    C’est à bord du voilier “Ocean Respect” que nous partons avec les anciens du Kim pour une expédition de 45 jours en Antarctique. Une épopée incroyable…
    Aussi, grâce à Alain, un français rencontré sur la route, nous avons également eu la chance de pouvoir atteindre le Panama à bord de son voilier. Une rencontre et des émotions inoubliables, qui nous a permis de créer un lien d’amitié très fort avec ce retraité de 72 ans…
  • 30,5 : euros/pers dépensés pour se loger en 20 mois de voyage !
    Nous avons été contraints de payer pour dormir en refuge lors de notre étape de haute montagne dans le Sud bolivien. Les nuits par -20°c nous ont convaincu de débourser quelques euros pour alterner nuit au « chaud » et nuit en tente pendant une semaine. Soit 3 nuits en refuge payant ou dans la salle d’un restaurant, à 1,5€/personne… Aussi nous sommes allés dans des Hôtel dans la ville d’Oruro (6euros/pers) et à Nogales (20euros/pers) car nous avions besoin de pouvoir travailler plusieurs heures sur notre site web. Aller à l’hôtel nous permet d’accéder au WIFI et l’électricité pendant 24h. A part ces écarts à notre engagement, nous n’avons jamais déboursé 1€ pour nous loger.
  • 8 : euros dépensés par jour par personne
    Après ces 20 mois passés depuis notre départ, nous respectons globalement notre budget initial et dépensons en moyenne 8€/jour/personne pour l’ensemble des frais quotidien (nourriture, matériel, médicaments…). Il est vrai que les 3 derniers mois passés sur le continent Nord Américain ont fait gonfler nos dépenses. Nous pensons pouvoir compenser ce léger surcoût au moment de notre passage en Asie.
  • 20 : mois passée depuis le départ

Impressions de Morgan : » Ces 20 mois de voyage sont passés très rapidement. Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer et chaque nouveau challenge me permet de garder une grande motivation. J’aime les défis comme notre navigation en Antarctique, la traversée de l’Amazonie ou encore l’ascension du Mont Tom pour plusieurs raisons : imaginer mentalement ce qui nous attend, préparer l’étape en anticipant les difficultés que nous devrons surmonter, vivre l’aventure avec mes amis, pousser mon corps et mon mental à leur maximum et puis enfin me réjouir d’avoir relevé un challenge, d’avoir atteint un objectif fixé par nos propres exigences.

Une fois de plus "les dieux sont avec nous". Les manchots nous offrent un spectacle inoubliable en nous accompagnant à la manière des dauphins sous les tropiques.
Le spectacle…

Nos plus belles photos et vidéos

  • Antarctique : Les photos et la vidéo
    Découvrez ou redécouvrez notre mois passé en Antarctique et ces instants magiques partagés avec l’ancien équipage du Kim : Daniel Gazanion, Michel Chopard et Claude Monchaud
  • Amazonie : Les photos et la vidéo
    En juillet et août 2010 nous entamons notre plus grand défi jusqu’à ce jour : traverser la jungle amazonienne d’ouest en est par la seule force de nos jambes et de nos coeurs. 2500km et 40 jours dans cet environnement excessivement chaud et humide qui nous fait souffrir. Les insectes et principalement les fourmis en arrivent à manger notre tente… nous cassons beaucoup de matériel et sommes contraints à marcher pendant plusieurs jours… enfin nous buvons 10 litres d’eau par jour dans cette fournaise verte.
  • L’Amérique Centrale : Les photos et la vidéo
    Du surf au Costa Rica au superbe lac Atitlàn du Guatemala en passant par les nombreux volcans du Nicaragua… sans oublier l’accueil chaleureux des habitants du Honduras…
  • Ascension du Mont Tom, 4163m, Sierra Nevada, USA : Les photos et la vidéo
    Voici 18 mois que nous parcourons le monde à vélo et que nous nous lançons des défis sur le chemin. Celui là nous fait découvrir les joies de la haute montagne. En effet nous décidons de tenter l’ascension du Mont Tom (4163m) en plein hiver et sans guide. Même si les conditions météo ont été exceptionnellement bonnes, la montée a été rude et la descente une torture…

Quelques articles et témoignages

  • Le hasard est une loi qui voyage incognito
    Il y a 20 ans de celà, Morgan et sa famille voyageaient à travers les océans sur leur voilier Tikaï. Arrivés sur le continent Nord Américain ils se sont installés une année à Vancouver, au Canada, puis deux années à Olympia, un petit port tranquille non loin de Seattle aux USA. Aujourd’hui nous marchons dans les traces de son enfance, retrouvons par hasard ses amis de l’époque et vivons des moments qu’aucun d’entre nous n’aurait pu imaginer…