Menu

Bilan et chiffres après 4 mois

Mise à jour du site web
Mise à jour du site web

Lorsque l’on pense voyage, on pense souvent vacances et repos. Or, même si cela peut paraître paradoxal, nos moments de « temps libre » à proprement parler sont rares. Certes, notre périple est des plus agréable mais nos journées sont très chargées, elles alternent entre vélo, vie chez l’habitant, mise à jour du site, entretien du matériel, prise de photos, vidéos…
Pour vous donner une idée plus précise, voici quelques chiffres :

  • 6795 km parcourus en 338 heures (soit une moyenne d’environ 20km/h).
  • 62 jours de vélo contre 60 jours sans pédaler (plus longue étape ; 210 km). Le vélo est notre moyen de locomotion, pas une fin en soi. Nous ne pensions pas pouvoir parcourir de si grandes distances en si peu de temps. Grâce à cette rapidité, nous avons pu rester plus longtemps dans les endroits où nous nous sentions bien.
  • 1200km en 9 jours, étape réalisée dans le désert du Sahara. La chaleur et l’absence d’ombre nous obligeant à rouler toute la journée… les pauses ne dépassaient jamais 15min.
  • 280 heures passées sur l’ordinateur pour solidream (approximativement)
    Réponse aux mails, résolution des problèmes liés au site web, mise à jour de la carte interactive… ->  150h
    Sélection des vidéos + montage -> 20h x4 vidéos  = 80h
    Sélection des photos + commentaires -> 6h x 6 albums = 36h
    Rédaction d’articles, du « bilan et chiffre » par pays,  des newsletters -> 1h x 15 documents = 15 heures
  • SolidHost Sénégal
    SolidHost Sénégal

    80 nuit chez l’habitant contre 46 nuits dehorsLes nuits sous la tente ont leur charme, être hébergé est également très agréable, l’alternance des deux situations nous procure un grand plaisir  !

  • 0dépensé pour se loger ! Nous appelons « Solidhost » les personnes qui nous hébergent. Ce sont parfois des amis, des amis d’amis…il y a également des personnes rencontrées dans la rue ou encore des internautes que nous sollicitons via Couchsurfing. Enfin si nous devons dormir en tente, nous nous éloignons de la route principale et établissons notre camps dans un coin à l’abri du regard de tous. Quand cela n’est pas possible et que nous sommes dans un droit « à risque », nous demandons aux habitants si nous pouvons dormir dans le jardin. Mais dans tous les cas, nous ne nous payons jamais de camping et encore moins de nuit à l’hôtel.
  • 3069€ dépensés à 3, en 4 mois, environ 50% dans la nourriture, soit 8,3 €/jour/personne. Notre objectif était de ne pas dépasser les 8€/jour. Cette légère différence s’explique par nos achats de matériel pour notre périple en Antarctique.

Nos 4 premiers mois à vélo se sont déroulés à merveille, la richesse des rencontres, la beauté des paysages et le partage d’une telle aventure entre amis nous ont procurés d’intenses et réguliers moments de bonheur. Nous nous sentons vraiment bien, physiquement et mentalement.

Joëlle et Daniel Gazanion à bord d'Ocean Respect
Joëlle et Daniel Gazanion à bord d’Ocean Respect

La traversé du Sahara Occidental fut une première épreuve à vélo, les autoroutes du Brésil nous ont obligé à prendre quelques risques… et aujourd’hui nous changeons de monture pour 2 mois et prenons place sur le voilier de Joëlle et Daniel Gazanion pour aller affronter les mers agitées du grand Sud afin de rejoindre l’Antarctique

Une nouvelle étape commence, un rêve se réalise !!!