Menu
Florianopolis, Brésil. C'est Trevor qui nous invite dans son "auberge espagnol". Nous passons 3 jours avec des argentins, des brésiliennes, un américain, une lettonienne... soirée sur la plage et découverte des superbe plage de l'île de Florianopolis sont au programme...

Brésil, des autoroutes aux plages

De São Paulo à Santos
De São Paulo à Santos

Entrée09/11/10 (São Paulo)

Sortie07/12/10 (Frontière Uruguay)


Quelques chiffres

1 mois dans le pays
16 jours de vélo
1810 km parcourus à vélo
20 nuits chez l’habitant
1 crevaison

Le Brésil

A 22h, le mardi 09 novembre 2010, notre avion se pose à l’aéroport de São Paulo. Nous y passons la nuit et le lendemain, à 8h, nous enfourchons nos vélos en direction de la côte. C’est ainsi que nous découvrons les autoroutes et les camions brésiliens… et le tout sous une pluie abondante… mais heureusement, le Brésil nous réserve de bien plus belles surprises !!!

Le pays de la samba et du football ne nous a pas déçu. Nous avons découvert, dans ce melting pot géant, une population accueillante, des ambiances dansantes et envoûtantes ainsi que des plages d’un autre monde…

Les autoroutes et les camions

Un accident juste devant nous
Un accident juste devant nous

C’est certainement dans ce pays que nous avons pris le plus de risque sur la route… mais nous n’avions pas beaucoup le choix. En effet, entre São Paulo et Florianopolis (environ 1000km), il est quasiment impossible d’éviter l’autoroute. Par conséquent nous avons du rouler sur les bandes d’arrêt d’urgence sur plusieurs centaines de km. Lorsque celles-ci n’existaient pas, nous alternions entre des étapes dans l’herbe et des km directement sur la voie de droite… frôlés quelques fois par des routiers pas très emballés par notre allure.

Entre Curitiba et Joinville un camion est sorti de la route une minute avant notre passage… nous nous sommes permis d’immortaliser la scène car le chauffeur s’en est sorti vivant, malgré un chute de plus de 20m de haut.
En revanche, entre Florianopolis et Rio Grand do Sul, nous avons emprunté de superbes routes, bien goudronnées et sûres.

La fête : Caipirinha et Samba

Soirée brésilienne
Soirée brésilienne

Vous imaginez le Brésil avec de belles filles faisant la fête toute la nuit sur la plage, savourant de délicieuses « Caipirinha » (cocktail brésilien préparé à base de cachaça, de sucre de canne et de citron vert) et dansant la samba jusqu’au levé du soleil ? Et ben c’est juste !!! Pas de surprises !!!

Le Brésil est un pays de fête où les cultures, les couleurs et les origines se mélangent dans une harmonie parfaite et une ambiance unique.

La culture du corps

Nous avons été très surpris de constater à quel point les brésiliens et brésiliennes accordent de l‘importance à leur physique. Ils ne se contentent pas de quelques régimes et jogging mais s’enlisent dans un excès de produits dopants et de séances d’UV… le résultat n’est pas tout le temps très agréable aux yeux d’occidentaux tels que nous : des hommes qui ne peuvent pas mettre les mains dans les poches et des femmes aux biceps comparables à nos mollets…

Aussi, le mythe des brésiliennes en tenga (string brésilien) sur la plage devient réalité dès lors que nous prenons notre premier bain dans l’Atlantique.  Cela contraste beaucoup avec notre séjour d’un mois au Maroc et notre passage en Mauritanie…

Ce que nous mangeons le plus

Légumes : Tomates, poivrons et ognions
Viandes et poissons : Thiof, lotte, zébu et poulet
Plats locaux : Riz + Haricots rouges + chips
Fruits : Bananes, pommes, pêches, prunes