Menu

Le prodige de l’amitié

L’amitié entraîne la recherche d’un semblable et s’enrichit par la différence. Elle s’épanouit dans un partage d’idées où la création et la construction communes trouvent un terreau pour fleurir sans limites. Cette alliance de fraternité et de solidarité sublime alors l’existence par la confiance qu’elle instaure et enjoint à imaginer par-delà l’horizon d’une seule conscience. Par la vertu du cercle de ses amis, l’individu voit ainsi ses propres limites questionnées, souvent repoussées, afin de répondre à la promesse d’une communion d’esprit susceptible de déboucher sur un projet collectif audacieux et excitant. Si les plus grandes aventures sont nées d’idées émanant d’un seul homme, elles ont souvent connu le succès grâce à la ferveur d’une équipe tenace. Successivement échange et refuge, par sa contribution à la réalisation personnelle qui n’empiète pas sur l’amour, elle interroge celui qui s’y livre et bouscule son ego pour l’ouvrir à l’altérité. École naturelle de respect et de tolérance, où l’on enseigne à vivre avec autrui, elle stimule et active la découverte de soi-même. Avant tout flamme intime à entretenir, dévorante parfois, l’amitié est le premier pas naturel de l’individu en tant qu’être social. En somme, elle illumine la vie de celui qui l’honore et s’en révèle digne.

« L’amitié ne permet en rien de survivre, elle préfère plutôt faire sur-vivre, faire penser au-delà du temps, au-delà de la vie, au-delà de la mort même. » Extrait du livre Prodige de l’amitié

Brian Mathé, co-fondateur du collectif Solidream,

Editions Transboréal, collection « Petite philosophie du voyage »

Opuscule broché, avec gaufrage de couverture, 11 x 16,6 cm, 96 pages, 8 €.

 

Extraits

livre-le-prodige-de-l-amitie-p11livre-le-prodige-de-l-amitie-p50livre-le-prodige-de-l-amitie-p80