Menu
Certes nous sommes loin de nos proches, mais nous jouissons du plus beau cadeau de Noël imaginable !!! La mer, les montagnes, Ushuaïa est un endroit magique. Après 6795km, 120 jours de voyage, 80 nuits chez l'habitant, 62 jours de vélo, plus de 50kg de bananes, 4 crevaisons, 2 chutes, 1 perfusion et 0€ dépensé pour se loger... nous voici arrivés au terme de notre première étape et ceci en partie grâce à vous tous !!! Merci

Newsletter n°14 : Ushuaïa, le bout du monde…

Abonnées –> 514
Jours depuis le départ –> 122
Km cumulés –> 6795

Les images et le résumé du Brésil


Soirée au Brésil
Soirée au Brésil

Après un mois passé à slalomer entre les camions sur les autoroutes, à danser la samba sur les plages et à faire de fantastiques rencontres, nous quittons le Brésil le 7 décembre, des souvenirs plein la tête.

Ici l’article complet sur ce melting pot géant

Ici les photos du Brésil

Problème mécanique résolu !!!

Comme nous l’avions expliqué dans l’article « Moyeu Rohloff VS kit Shimano », les changements de vitesses sur nos vélos s’effectuent grâce au moyeux Rohloff. Cette pièce réputée pour sa longévité et sa praticité a été déficiente sur la monture de Morgan. Il pouvait continuer à rouler, mais ne disposait que de 8 vitesses sur 12 pendant près de 1000 km…

Nous avons contacté le SAV de chez Rohloff qui a répondu immédiatement présent ! Surpris par ce problème rarissime, ils nous ont envoyé toutes les pièces nécessaires à la réparation. Nous allons récupérer ce nouveau boitier interne et le remplacer à notre retour d’Antarctique, avant d’attaquer la Cordillère des Andes.

L'Uruguay
L’Uruguay

La France des années 70, l’Uruguay…

Il y a 40 ans nous n’étions pas nés, certes, mais l’Uruguay ressemble à l’idée que nous nous faisons de la France des années 70. Les rues pavées, les coccinelles Volkswagen, les petites épiceries au coin de la rue… Notons tout de même une différence de taille, ici les gens préfèrent le Maté que le vin rouge 😉

Nous passons 5 jours à Montevideo, la capitale, hébergés dans une sorte d’auberge espagnol où des français cohabitent avec des chiliens…

Ici l’article complet sur l’Urguay

Ici les photos de l’Uruguay

L’Argentine, de Buenos Aires à Ushuaïa

C’est en bateau que nous arrivons à Buenos Aires après une nuit passée sur la plage avec de jeunes Uruguayens.
Daniel et Joëlle, que nous rejoignons à Ushuaïa, étaient ici quelques mois avant et nous ont mis en contact avec Jean-Yves et Brigitte (Français expatriés). Ce couple sympathique et généreux nous invite chez eux, à 30km à l’Ouest de la capitale. Ainsi nous passons une semaine confortable et enrichissante, nous découvrons les argentins de Buenos Aires ainsi que cette mégalopole enivrante …

Ici les photos de Buenos Aires et d’Ushuaïa

Ushuaïa, dernière étape avant l’Antarctique

24 décembre 2010 : Ushuaïa
24 décembre 2010 : Ushuaïa

Le 24 décembre 2010, nous décollons de l’aéroport international de Buenos Aires en direction d’Ushuaïa où Daniel et Joëlle nous attendent à bord du voilier « Ocean Respect« .

Après avoir fêté Noël avec tous les voyageurs du coin, comme nous, éloignés de leurs familles, nous nous affairons à la préparation de notre départ vers l’Antarctique. Daniel se charge d’apprêter le bateau en vue d’assumer les navigations en milieu extrême (vent et froid), nous faisons l’inventaire et achetons les tenues pour la nouvelle équipe que nous formons, Joëlle nous dorlote à bord de son voilier qui sera notre cocon d’aluminium pour ces 2 mois en péninsule Antarctique…

Nous partirons vers ce territoire hostile à partir du 2 janvier 2011, dès que la météo nous le permettra et devrions revenir chez les Hommes à la fin du mois de février…

Ici l’article :  L’équipe qui part en Antarctique !!!

Comment nous suivre pendant nos deux mois sur le dernier continent

Antarctique
Antarctique

L’Antarctique, recouvert à 98 % d’une couche de glace d’une épaisseur moyenne d’1,6 km, est le continent le plus froid, le plus sec et le plus venteux du monde. Il n’y a pas d’habitat humain permanent et cette région du monde n’a jamais connu de population indigène. Seuls des plantes et des animaux adaptés au froid, au manque de lumière et à l’aridité y survivent, comme des manchots, des phoques, des poissons, des crustacés, des mousses, des lichens et de nombreux types d’algues.

Vous en conviendrez, nous ne trouverons ni cyber café, ni zone WIFI pour vous donner de nos nouvelles. En revanche nous serons équipé d’un téléphone Iridium (connection par satellite) avec lequel nous pourrons envoyer des messages en direct sur notre site web !!!

SOLID’DONS

Nous continuons de nous réjouir du soutien de nos proches, un grand merci à
– Olivier Mainier
– Marion Danis

qui ont ajouté leurs noms à liste des donateurs privés.

Mots-clés: