Menu
La route est difficile, le matériel souffre sur cette piste, mais le contexte est grandiose...

Newsletter n°16 : Patagonie : Entre Terre de Feu et Carretera Austral !!!

Abonnées –> 552
Jours depuis le départ –> 211
Km cumulés –> 8872

Nous voici à Coyhaique, au milieu de la Carretera Austral, pour vous donner des nouvelles fraîches…

La traversée de la Patagonie, de La Terre de Feu à La route Australe, ne nous a pas laissé beaucoup de répit. Entre blessures, casse mécanique, froid, vent, pluie nous continuons d’avancer vers le nord !!!

D’Ushuaia à Puerto Natales : Les galères se suivent mais ne se ressemblent pas…

Vélo-Stop
Vélo-Stop

Nous quittons Ushuaia avec grande tristesse. Bertrand retourne en France, nous faisons nos adieux à Ocean Respect et son équipage, nous réalisons que l’aventure en Antarctique est bel et bien terminée…

Les premiers km sont difficiles, physiquement et moralement, et ceci se traduit par un genou douloureux pour Morgan et quelques problèmes mécaniques… C’est ainsi que nous réalisons plus de 1000km (500km à vol d’oiseau) d’auto-stop avec nos deux vélos pour rejoindre la ville de Puerto Natales… Une nouvelle façon d’avancer

Voici l’article complet relatant cette épopée : ici

Torres del Paine : Des éclopés en randonnée balisée

Avec Guillaume
Avec Guillaume

En attendant de retrouver la forme nous laissons nos vélos à Puerto Natales et partons en auto-stop en direction du parc Torres del Paine. Pour la première fois depuis le début de notre périple nous rentrons dans les zones touristiques et sommes entourés d’occidentaux en mode « trekkeur ». Ceci va nous permettre de faire de très belles rencontres : Guillaume, Julie, Lola, Mélanie, Joël, Laura et Thomas nous assurent de superbes moments et nous font profiter de leur grande générosité. Aussi, nous nous efforçons de dépenser le minimum d’argent et ceci devient difficile lorsque nous rentrons dans ces couloirs touristiques. Nous continuons tout de même de provoquer la chance, d’aller vers les gens… ainsi nous finirons par exemple par faire 180km de bus sans débourser 1€…

Voici l’article complet : ici

La Carretera Austral : la casse, la boue, le froid, la pluie… tant mieux que nous nous sentons vivants !!!!

La boue bien fraîche...
La boue bien fraîche…

C’est le 17 mars que nous attaquons la remontée par la mythique Carretera Austral. Cette voie où le bitume n’est plus qu’un vague souvenir et où la boue, la pluie et le froid nous rappellent que nous sommes au pied de la Cordillère des Andes, nous réserve quelques surprises… Plusieurs km à pousser les vélos à travers la forêt, une pédale hors service, des températures flirtant avec les 0°C, une pluie incessante, de la boue à revendre et du matériel qui souffre de ces conditions difficiles

Voici l’article décrivant nos quelques moments difficiles au pied des Andes : ici

SOLID’DONS

Nous continuons de nous réjouir du soutien de nos proches et de la générosité de ceux que nous rencontrons sur notre chemin…

Tags: