Menu

Newsletter n°21: La transamazonienne : défi relevé !

Abonnées –>590
Jours depuis le départ –> 380
Km cumulés –> 16 180 km

Fleuve Tapajos
Fleuve Tapajos

C’est en direct d’Alter do Chão, au Brésil, à 30km au sud-ouest de Santarém, que nous écrivons les dernières nouvelles de notre avancée à travers la forêt amazonienne. 

Nous profitons de ce lieu paradisiaque pour nous reposer après plus d’un mois dans la jungle, mettre à jour notre site web, sélectionner les plus belles photos et réaliser le prochain film de cette épopée. Aussi nous préparons la suite du voyage : le Nord de l’Amazonie brésilienne et le Vénézuela. Beaucoup de personnes nous avisent sur les risques de traverser ce pays dominé par le dictateur Hugo Chavez et c’est la raison pour laquelle nous prenons le temps de bien nous renseigner sur la route que nous allons prendre… Nous vous proposons de visionner la carte interactive de notre route réalisée et prévue ici 

Après les nombreuses difficultés que nous avons dû surmonter nous sommes arrivés à Santarém, puis à Alter do Chão fatigués… avec un brin d’espoir de pouvoir faire de belles rencontres et ainsi changer notre quotidien qui était dernièrement fait de galères, chaleur, moustiques, boue, montées interminables… Et notre souhait se réalise, et de manière inattendue… A peine les roues posées sur la place principale d’Alter do Chão nous rencontrons Patrick, un sympathique américano-brésilien qui nous propose le confort de sa maison pour notre séjour ici.

Quelques jours passent, puis, alors que nous étions à la terrasse d’un café pour profiter du WIFI, un automobiliste s’arrête et nous appelle dans un anglais bancal. Il est barbu, avec des lunettes noires et un chapeau qui descend bas sur les yeux. Nous hésitons un instant avant de nous lever pour savoir à qui  nous avons à faire et ce qu’il souhaite. C’est là, qu’après un petit jeu de rôle, nous découvrons notre ami Bruno caché derrière ce déguisement. Nous ne réalisons pas tout de suite, nous sommes tellement surpris et heureux de le retrouver dans cet endroit magique. Venu de France sans nous aviser il va rester plusieurs jours avec nous et nous allons avoir tout le temps de nous remémorer ensemble l’époque où il nous hébergeait en Espagne, il y a un an déjà… lors de notre passage à Santa Margarita. Voir la photo ici. Merci Bruno. 

Les problèmes techniques en Amazonie : la loi des séries

La fameuse cassette du vélo de Siphay en éclaté (littéralement...)
La fameuse cassette du vélo de Siphay en éclaté (littéralement…)

Le 13 août 2011 nous quittons Porto Velho en direction d’un de nos plus grands défis, nous n’allons pas être déçus, les difficultés et problèmes suivent la loi des séries…

Voici une liste non exhaustive du nombre de crevaison et de ce que nous avons cassé en un mois dans la jungle :

– 2 jantes

– 4 cassettes (ensemble pignons arrière)

– 1 dérailleur

– 2 moyeux (axe des roues)

– 2 tournevis (en réparant la casse…)

– 6 crevaisons

– 1 tente en partie dévorée par les fourmis

– 1 short victime aussi des fourmis

– …

Voir l’article complet : ici

 

Du vélo dans la jungle : au cœur de la forêt amazonienne

Si Solidream est bien un voyage à vélo autour du monde, nous nous lançons des défis de taille tout au long de notre avancée, comme notre passage en Antarctique ou encore la traversée du Sud Lipez en Bolivie en juin. Cette fois le challenge est de taille : traverser l’Amazonie à vélo, sur une route praticable seulement en saison sèche, en passant dans les endroits les plus sauvages sous une chaleur de plomb. D’un avis unanime, c’est la plus difficile étape de notre aventure à ce jour.

Voir l’article complet : ici

 

Départ de France le 29.08.10
Départ de France le 29.08.10

Bilan et chiffres après une année de voyage

Le 29 août 2010 nous quittions la France en direction de l’Afrique pour un voyage de trois années à travers les six continents. C’est plus de 50 000km que nous allons parcourir avec pour objectifs de traverser des régions extrêmes et reculées de notre planète, de partager notre aventure avec photos et vidéos ainsi que de témoigner de la solidarité qui existe dans le monde, une solidarité qui n’a pas de frontière. Nous revenons sur ces 365 jours d’aventure, les moments forts et les chiffres clés…

Voir l’article complet : ici

 

SolidHost, Solidarité, Solidream en Amazonie

En chemin dans l’Amazonie, nous avons eu la chance, comme souvent, d’être hébergés par des couchsurfeurs. A Porto Velho au Brésil, dans la seule grande ville que nous traversons durant cette étape de 2500km, nous avons fait la connaissance d’une bande d’amis qui n’ont pas manqué de nous dorloter…

Voir l’article complet : ici
Voir les photos des SolidHost à travers les pays

 

SOLID’DONS

Nous continuons de nous réjouir du soutien de nos proches, un grand merci à

– Riccardo Ortolan

qui a ajouté son nom à la liste des donateurs privés.

Mots-clés:
  • pilou

    vite vite le film et les photos d’amazonie.
    on ne tient plus ……………….

    le bilan est super ça permet de mesurer le temps passé et donne une échelle, exemple de réaction: nbre de jours à pédaler 148 jours…à Oui que ça ! puis après quelques instants …ouais qd même ça fait plus de 3 mois ! et puis t’as vu 220 kms en une journée ! c’est des malades, 220 kms avec leur vélo qui fait une tonne !
    Marie Laure dit « c’est super le couchsurfing, les photos sont géniales ! »
    et nous de reprendre « oui et celles de Bolivie sont SUPERBES ».

    La bise
    Y L ML et P

    • admin

      Merci la famille 🙂

      Nous sommes tous les trois devant l’ordinateur et prenons beaucoup de plaisir à lire vos messages, encore merci pour votre soutien depuis les préparatifs et jusqu’à aujourd’hui…

      Comme vous l’avez vu nous ne sommes pas si souvent que cela sur les vélos, mais lorsque nous y sommes nous roulons fort pour bien profiter de la prochaine pause 🙂 🙂 🙂

      Gros bisous

      PS : Nous sommes en train de préparer les photos, d’ici quelques jours en lignes