Menu

Newsletter n°23 : Du Venezuela jusqu’en Colombie

Abonnées –> 599
Jours depuis le départ –> 432
Km cumulés –> 19 140 km

Après avoir traversé le Venezuela nous arrivons en Colombie avec une idée en tête : trouver un voilier pour nous aider à traverser jusqu’au Panama. 

C’est avec cet état d’esprit que nous faisons des journées de 160, 180km et arrivons au port de plaisance de Santa Marta avec une détermination sans faille. Nous passons la nuit avec les gardiens du port et dès 5h30 du matin nous sommes levés et arrêtons toutes personnes susceptibles d’être un marin et expliquons notre situation. Il ne faudra pas plus de quelques heures pour comprendre que ce n’est pas ici que nous trouverons notre bonheur… la grande majorité de ceux qui vont en direction du Panama partent de Cartagena, 350km à l’Ouest de là où nous sommes… Bille en tête, vers 13h, nous partons vers l’Ouest. (Voir la carte détaillée ici)

Arrivés à Cartagena nous remettons en place notre petit rituel et passons 2 journées complètes plantés devant l’entrée du port auquel nous ne pouvons pas accéder car non plaisancier. Passons une nuit dans la rue et une seconde nuit chez Alain et Carmen, un marin français et une sympathique colombienne, qui ont eu certainement un peu pitié de nous… Puis au fil des discussions ils découvrent notre projet et ses valeurs. Sans attendre le lendemain, Carmen dit à Alain « Pourquoi tu ne les emmènes pas au Panama ? » et il lui répond « C’est vrai, tu as raison, pourquoi pas ? ». Et nous voici embarqué sur son modeste voilier en acier de 9m40 qu’il a construit de ses mains dans les années 80. Nous grattons la coque, faisons les courses pour une semaine, montons les voiles et faisons un peu de rangement pour accueillir 3 bonhommes et leurs vélos… A nous les îles San Blas, puis le Panama.

Les Andes vénézueliennes
Les Andes vénézueliennes

Les photos du Venezuela

Nous avons sélectionné 39 photos pour illustrer nos 3 petites semaines passées dans ce pays atypique et contrasté… Nous vous proposons ainsi des clichés de la Gran Sabana, des Andes vénézueliennes mais aussi et surtout des belles rencontres que nous avons pu faire une fois de plus…

Voir toutes les photos ici

Le Venezuela : un pays contrasté

Le 3 octobre 2011 nous roulons nos premiers kilomètres en terre vénézuelienne. Après une remontée express du Brésil, nous traversons le magnifique Parque Nacional Canaima dans la Gran Sabana, rejoignons la mer des Caraïbes à Puerto La Cruz et filons en direction de San Cristóbal, dans les Andes, où nous sommes attendus par une équipe de jeunes vénézueliens qui nous suivent depuis les premiers jours du projet Solidream. (Voir notre trajet détaillé)

Durant ces trois semaines au pays de Hugo Chávez, figure politique largement critiquée chez nous en France, que nous découvrons un pétrolemoins cher que l’eau, une insécurité bien présente, une corruption qui n’a pas encore disparu… mais heureusement, nous avons pu compter sur la gentillesse des autochtones et la beauté des paysages pour garder en nous un beau souvenir de ce pays en révolution…

Lire l’article complet ici 

Bertrand raconte : Retour à la réalité… 8 mois plus tard

Bertrand, membre actif et trésorier de l’association Solidream, est retourné en France après avoir voyagé plus de 6 mois avec Morgan et Siphay. Partant de  France, il a traversé à vélo le désert du Sahara, découvert la culture brésilienne et rejoint le mythique continent Antarctique… Voici 8 mois qu’il est rentré en France et aujourd’hui il partage son ressenti.

Bertrand raconte : 

Bien que mûrement réfléchi, quitter l’aventure ne fut pas une chose aisée. Mais, ma décision étant prise, il fallait avancer et compter sur l’adaptabilité du corps et de l’esprit pour reprendre ses marques au plus vite, dans le monde « réel »…

Lire l’article complet ici

Et les dons dans tout ça ?

Mini Camera HD
Mini Camera HD

Depuis notre départ de France, le 29 août 2010, nous bénéficions d’un soutien régulier de nos proches, amis, familles mais aussi d’internautes et d’anonymes. Ces dons allant du simple euros à plusieurs dizaines et parfois centaines d’euros nous réjouissent pour plusieurs raisons. Dans un premier temps ils nous rassurent et continuent de nous convaincre que la boucle sera bouclée comme nous l’avons prévu. Mais aussi et surtout, ces gestes, cette générosité, traduisent pour nous la réussite de notre initiative. Nous avons un sentiment de satisfaction et nous nous sentons encouragés dans nos efforts, et ceci n’a pas de prix… Enfin toutes ces personnes qui se mobilisent autour du projet Solidream provoquent chez nous une envie de toujours faire mieux : d’améliorer nos rendus photos et vidéos, de mieux traduire nos expériences, de trouver de nouvelles manières de partager notre aventure de la meilleure des façons.

Concrètement, avec l’intention d’améliorer la qualité de nos images, l’Association Solidream a investit l’hiver dernier, pour partir en Antarctique, dans des protections étanches pour caméra et appareil photo pour un montant total frôlant les 500€. Ainsi qu’un optique grand angle pour notre caméra : il nous sert à filmer des plans plus larges que ce que peut normalement faire notre matériel. Utile pour les scènes à l’intérieur du bateau . 80€ Voir le produit

Aujourd’hui, suite à votre soutien, nous venons de commander du nouveau matériel :

–  Un objectif PENTAX 50mm F1.4 : objectif lumineux pour prendre de meilleurs portraits, meilleures photos d’intérieur et en basse lumière ainsi qu’une profondeur de champ accrue. Il complétera parfaitement notre objectif zoom Tamron 18-200mm et sera utile également pour nos vidéos, pour lesquelles certains plans sont faits avec notre appareil photo – 350€. Voir le produit.

– Une mini caméra GoPro HD étanche pour réaliser des images de hautes qualités dans des conditions difficiles (pluie, action, neige…) –  327€voir le produit

SOLID’DONS

Nous continuons de nous réjouir de nouveaux soutiens, un grand merci à

– Thibault Bertier

– Douja et Guillaume Nicot

– Marie et Joël Plouard

qui ont ajouté leur nom à la liste des donateurs privés.

Mots-clés: