Menu

Newsletter n°41 : Sur le bitume européen

Abonnées –> 932
Jours depuis le départ –> 1 067
Jours avant l’arrivée –> 31
Km cumulés –> 51 885

Pensez à vous inscrire à la SolidFiesta, il ne reste plus que 22 places de libres, c’est ici que ça se passe
Rappel : Nous arriverons à Port Camargue le samedi 31 août à 14h30 précise. Toutes les info ici

–  Székesfehérvár !

– De quoi ? A gauche tu veux dire ?

– Oui, direction Székesfehérvár. Si on part vers Kiskunfélegyháza on fait un détour.

Nous voici en Hongrie, un des ces pays où il nous faut 5 minutes pour déchiffrer le nom d’une ville. C’est certainement le seul point commun que nous pouvons trouver avec nos expériences dans les pays plus exotiques comme la Chine, le Tajikistan ou le Cambodge. Sauf qu’aujourd’hui nous sommes à un mois de l’arrivée en France, freinés par une brise de face qui divulgue une odeur excitante aux arrières goûts de nostalgie. Nous vivons la fin de ce voyage avec joie mais ne cachons pas quelques moments de doutes et d’angoisses. Que va-t-il se passer en Septembre ? Et en Octobre ? Comment va-t-on gérer le retour ? Solidream va-t-il continuer dans son élan ?

Avant de vous raconter notre passage dans la capitale bulgare, Sofia, où nous avons rencontré notre premier groupe de « fans » et sommes intervenus sur dans le JT de la première chaîne nationale BTV. Puis l’excellent accueil que nous avons reçu chez Raphael, dans la superbe ville de Timisoara, en Roumanie. Nous vous invitons à voyager avec nous avec, l’oeil dans l’objectif, à travers l’Asie Centrale, les pays du Caucase et la Turquie. Aussi nous témoignons, à travers 3 articles, de notre route entre la mer Caspienne et la mer Noire, de la rencontre de Birk, de nos difficultés à rejoindre Istanbul après 33 jours sans repos et enfin de notre perception, au coeur des manifestations, de la révolte qui fait rage en Turquie depuis plusieurs semaines déjà.

Tadjikistan – Ouzbékistan – Turkménistan en Images

Dans ces régions musulmanes les relations hommes/femmes sont différentes de notre conception de français. Nous trouvons beaucoup d’intérêt dans le contraste qu’il y a entre le comportement des hommes en public et en privé. Cette pudeur que nous pouvons observer dans les rue se transforme souvent en conversations passionnées lorsque nous ne nous retrouvons qu’avec des hommes et qu’ils nous parlent des femmes. Leurs yeux brillent, leurs questions fusent et leur intérêt pour les femmes s’avère intense.

Voir l’album photo ici (vous risquez de rencontrer des problèmes d’affichage, nous travaillons pour corriger ce bug au plus vite)

Caucaseries : d’une mer à l’autre, de l’Asie à l’Europe

Il nous aura fallu 6 mois pour traverser le continent asiatique, depuis les plages de Thaïlande jusqu’aux puits de pétrole de la mer Caspienne. Les pays du Caucase nous accueillent chaleureusement, la ville de Bakou nous surprend par son modernisme, l’Azerbaïdjan est un pays en construction dopée par l’or noir, les montagnes de Géorgie nous rappellent les Pyrénées tandis que les villages reculés expriment, à leur insu, une certaine mélancolie…

Lire l’article complet ici

Azerbaïdjan et Géorgie en Images

Dans ces débuts sur les routes du Caucase, la température est encore très haute en journée. Nous sortons de nos duvets tôt le matin pour commencer « à la fraîche », se reposer à l’ombre ou dans un café aux heures chaudes, puis finir le soir avec quelques dizaines de kilomètres.

Voir l’album photo ici (vous risquez de rencontrer des problèmes d’affichage, nous travaillons pour corriger ce bug au plus vite)

Turquie : sur les rives de la Mer Noire

Les premiers jours en Turquie ont un petit goût de paradis. Le bitume parfaitement lisse épouse délicatement la côte et le vent nous accompagne généreusement dans notre quête vers l’ouest. Sur notre gauche, au sud, nous apercevons encore quelques sommets enneigés tandis que chaque soir le soleil vient se noyer dans une mer turquoise et belle. Une douche les pieds dans le sable, un thé chaud ou un café turc plus loin, nous installons notre tente sur les rives de la Mer Noire. Eclairés par une pleine lune jaune pâle, se détachant lentement de derrière les montagnes, nous nous endormons bercés par le bruit régulier des vagues s’échouant à quelques mètres de « chez nous ».

Lire l’article ici 

Le voyage immobile au coeur d’Istanbul

« Quand on rencontre un homme, un sourire vaut trois parts de bonheur. » affirme l’écrivain français, d’origine chinoise, Gao Xingjian. Est-ce le voyage qui lui a transmis ce savoir ? Ou une fée qui lui a soufflé ces paroles par une belle nuit étoilée ? Peu importe d’où vient cette vérité, nous l’avons une nouvelle fois expérimentée aux côtés de Sonja et Esra. Plutôt que de visiter les musées où nous enivrer des conseils du Lonely Planet, nous apprenons à connaître Istanbul à travers les yeux de nos hôtes. Les discussions engagées et les réflexions sur l’actualité animent nos journées, les sourires généreux éclairent nos soirées.

Lire l’article complet ici

Turquie en images

Brian : “Après plusieurs années sur les routes, nous nous sommes habitués à vivre dehors. Au début, je ne m’y sentais pas forcément confortable. Mais maintenant, j’ai appris à apprécier tous les coins que nous trouvons pour dormir, manger, faire une pause… En fait, en vivant dehors, on est confrontés beaucoup plus fréquemment à un beau coucher de soleil ou à une heureuse rencontre, et l’esprit Solidream c’est ça pour moi.”

Voir l’album photo ici (vous risquez de rencontrer des problèmes d’affichage, nous travaillons pour corriger ce bug au plus vite)

SOLID’DONS

Nous continuons de nous réjouir de nouveaux soutiens, un grand merci à

  • Etienne Guibert
  • Elodie Amblard
  • Thomas Le Berre

qui ont ajouté leur nom à la liste des donateurs privés ou ont renouvelés leur participation pour l’année 2013