Menu

Préparatifs pour une ascension à plus de 4000m

Nous voici à Bishop, une petite ville agréable située entre la Sierra Nevada et la chaîne des White Mountains.

Victoria, une couchsurfeuse récemment installée ici, nous invite chez elle et nous nous réjouissons d’une bonne douche chaude. A peine remis de notre traversée de Death Valley, qui fut plus difficile que prévue, nous nous renseignons sur les possibilités de faire l’ascension du White Mountain Peak. Faisant le tour des magasins spécialisés et des guides avertis nous prenons rapidement conscience de la situation.

 

White Mountain Peak (4300m)

Cet hiver a été exceptionnellement sec et la neige tombée récemment est une neige superficielle et instable. Par conséquent nous ne pourrons pas monter en ski de randonnée et les risques d’avalanches sont relativement important par endroit.
Atteindre le White Mountain Peak représente une marche d’environ 100km aller-retour. Sans skis, mais en raquette, notre progression sera beaucoup plus lente et nous ne voulons pas nous engager dans un expédition de plus de 5 jours dans des conditons aussi difficiles (jusqu’à -35°C et 150km/h de vent avec aucun abri du vent ni source d’eau pendant plusieurs jours).

 

Mont Tom (4163m)

Approche à vélo vers le mont Tom

Approche à vélo vers le mont Tom

Nous avons donc sagement décidé de nous tourner vers un autre pic : le Mont Tom. Les températures y seront également très basses et les vents potentiellement violents mais l’ascension sera beaucoup plus courte. N’oublions pas que nous sommes en plein hiver.

Samedi matin : départ à vélo de chez Victoria (Bishop) en direction de notre camp de base (environ 30km)

Samedi après-midi : repérage de la voie pour rejoindre la crête en direction du sommet

Dimanche matin (vers 3h30) : départ de nuit facilité par le repérage de la veille

Dimanche (vers 10h30) : arrivée au sommet après environ 10km d’ascension et plus de 3000 m de dénivelé positif. Si nous n’arrivons pas au sommet avant 11h nous rebrousserons chemin car nous devons impérativement retrouver notre camp de base avant 17h00

Dimanche (vers 17h) : retour au camp de base

 

Matériel / Nourriture

 

Camp de base

  • 1 tente pour 4 : Ce n’est pas pour économiser du poids mais plutôt pour se tenir chaud. Nous avons décidé de ne pas louer de duvet spéciaux et allons devoir passer la nuit avec nos duvets 0°C. Sachant que les températures seront certainement bien en dessous de 0°C…
  • 4 Duvets et tapis de sol : Nous laisserons le matériel dans la tente lors de notre ascension
  • 1 popote + 3 repas : Nous prévoyons de cuisiner 3 repas chauds : 1 le samedi soir, 1 le dimanche matin avant de grimper et 1 le dimanche soir en rentrant. Nous grignoterons sur le chemin vers le sommet
  • Nos vélos seront accrochés à côté de la tente et nous attendront sagement

 

Ascension

  • 4 sac à dos de 30L
  • 4 paires de chaussures de montagne (louées 9$/jour/pers)
  • 4 paires de raquettes ( 3 louées 9$/jour/pers + 1 prêtée par Nelson)
  • 4 paires de batons (prêtés par Nelson)
  • 4 paires de gants (prêtés par Nelson)
  • 10 litres d’eau
  • 2kg de peanut butter
  • 2kg de barres de céréales
  • 550g de viande séchées
  • 1 caméra Canon Legria HFS21 + objectif grand angle
  • 1 appareil réflexe Pentax K5
  • 3 objectifs : un zoom, un 15mm et un 50mm
  • 1 caméra GoPro Hero
  • 1 appareil photo compact Sony
  • 1 tube de crème solaire (nous aurons normalement beau temps)

 

Nos habits

Nous n’avons pas de tenues pour l’alpinisme car nous voyageons avec le minimum et ne souhaitons pas dépenser trop d’argent dans l’achat ou la location de matériel spécifique. Voici un exemple de ce que nous porterons pour cette ascension :

  •  1 paire de chaussette de montagne
  •  1 pantalon collant Helly Hansen (1ere couche)
Ascencion du mont Tom par la crête Nord

Ascencion du mont Tom par la crête Nord

  •  1 pantalon de trekking classique (2ième couche)
  •  1 pantalon coupe-vent (3ième couche)
  •  1 collant manches longues Helly Hansen
  •  1 sous-pull manche longue
  •  1 veste inter-saison Helly Hansen
  •  1 veste coupe-vent
  •  1 paire de gant
  •  1 protège coup
  •  1 bonnet
  •  1 paire de lunettes
  •  1 paire de gants de rechange (dans le sac à dos)
  •  1 polaire (dans le sac à dos)

 

Nous savons que nous devons pas prendre ce challenge à la légère et que nous allons tout de même tenter de monter à plus de 4000m sans guide et avec du matériel globalement peu adapté. Même si nous avons fait de la haute montagne en Bolivie, les conditions ne sont pas les mêmes avec l’hiver ici. Nous n’avons ni systèmes Arva ni GPS et notre expérience en montagne est assez limitée. C’est la raison pour laquelle nous allons jouer la prudence, le bon sens et n’hésiterons pas à faire demi tour si les conditions nous dépassent… affaire à suivre…

———–

Rappel : Cette ascension est rendue possible grâce à Nelson qui nous prête du matériel, Victoria qui nous héberge à Bishop ainsi qu’aux donateurs qui nous permettent d’investir dans du matériel de location . Merci à eux pour leur soutien.

Comment aider Solidream ? ici

Mots-clés: