Menu
  • Alice Springs, Australie. Nous rencontrons Robert en ville qui nous invite à boire un verre. De là, nous faisons la connaissance de Bear, qui nous invite à planter la tente chez lui. Nous sommes ravis : nous avions prévu de partir le soir même car nous n’avions nulle part où dormir… Robert est originaire de l’île Maurice et parle français, c’est un homme intéressant avec qui nous aurons un bon feeling. Bear, artiste peintre et sculpteur, nous apprend pas mal sur les environs. Il nous cuisine également un hamburger succulent dont l’ingrédient secret et le peanut butter ! Nous passons une agréable soirée en compagnie de ses colocataires et des amis venus pour la soirée.
  • Alice Springs, Australie. Nous arrivons enfin dans une ville digne de ce nom après plus de 1600km de route depuis Adélaïde. Nous nous posons au KFC, fast food du coin, pour profiter d’internet. Jewels, la propriétaire du restaurant avec son copain, est prise de curiosité en voyant nos 4 vélos empilés à l’entrée et entame la discussion. Nous lui expliquons que nous sommes là pour travailler sur notre site internet et elle nous laisse rester le temps que l’on voudra. Elle se décide même à nous offrir un menu à chacun ! Nous ne sommes pas fans de la nourriture fast food mais nous avons carrément faim aussi donc nous acceptons avec joie. Plus tard, Jewels nous propose de nous emmener le lendemain pour une balade dans les environs de la ville, nous acceptons avec joie ! Plutôt que d’aller sur le site d’Uluru faire les touristes, nous sommes remplis de satisfaction d’avoir fait la bonne rencontre qui nous permettra de découvrir un paysage magnifique et de découvrir une personne tellement souriante et pleine d’entrain à nous faire partager son monde.
  • Roxby Downs, Australie : Alors que nous sommes à Port Augusta, dernière « grande » ville avant Alice Springs au milieu du désert 1400 km plus loin, nous faisons la rencontre de Cathy chez un garagiste. En ce dimanche ensoleillé, ce dernier a bien voulu ouvrir son atelier exprès pour effectuer une soudure en urgence sur la selle de Siphay. C’est à ce moment que nous faisons la connaissance de Cathy, qui nous propose de nous héberger une nuit chez elle 300 km plus loin. Motivé par l’idée de savoir qu’une maison nous attend, nous faisons la distance en moins de 24h. Cathy, qui travaille en tant que conductrice d’engin au fond d’une mine, nous régale d’un bon barbecue ainsi que de précieux conseils concernant la piste que nous comptons prendre durant 600 km.
  • Adélaïde, Australie : Sean et Elisabeth, les personnes rencontrés quelques jours plus tôt à Millicent, nous ont mis en relation avec deux de leurs trois enfants, afin que nous puissions aussi planter la tente chez eux à Adélaïde. Nous passons donc 3 à 4 jours chez Clare et Paul ainsi que leurs colocataires Tom et Bryce. Nos deux tentes dans leur jardin, nous passons vraiment un agréable moment en leur compagnie, et profitons de ce moment pour remettre en état corps et vélos avant d’attaquer l’outback Australien.
  • Adélaïde, Australie. Ed est le frère de Clare qui nous héberge à Adélaïde. Avec sa femme Gemma, ils nous invitent pour un barbecue succulent. De quoi nous faire penser que l’on mange plutôt bien aussi dans la région. Ed est charpentier et Gemma bosse dans la communication et publicité. D’une grande gentillesse, Gemma nous récupère, grâce à une connaissance, des cartes détaillées de l’Outback australien. De quoi nous rassurer pour la suite de notre périple qui s’annonce ardu.
  • Adélaïde, Australie. Shirley est un contact qui nous a été donné par Joanna, une couchsurfeuse de Nouvelle Zélande. Elle a accetpé de recevoir notre matériel nécessaire à notre traversée de l’Outback australien : la remorque Aevon que nous utiliserons ainsi que 4 kites et harnais pour notre challenge de kitebikes. Elle nous invite à passer la nuit chez elle alors que nous ouvrons nos cartons comme des enfants devant des cadeaux de Noël… Elle est aujourd’hui retraitée. Octagénaire, elle nous raconte comment l’Australie a vécu la seconde guerre mondiale et comment elle l’a vécue. Nous nous taisons quand elle parle, puis posons plein de questions en profitant de ce témoignage rare. En échange de son hospitalité, nous cuisinons un bon repas pour tout le monde !
  • Adélaïde, Australie : Nous venons tout juste d’arriver à Adélaïde après plus de 1000 km depuis Melbourne. Quelques jours auparavant, nous avions contacté par mail, via le site « Warmshowers.com », Fish afin de savoir s’il pouvait nous héberger. Sans réponse de sa part, et comme demandé sur son profil, nous trouvons le moyen de lui téléphoner pour connaître sa réponse. Ce sera une de nos pires expériences. En effet, alors que Fish accepte de nous recevoir, il nous accueille de la plus étrange des manières. Il nous ordonne de manger dehors par terre sur le paillasson, nous chronomètre pour la douche, se permet de nous juger (critiquer) en permanence… Une anecdote parmi tant d’autres : le matin, avant de partir, il appelle Etienne pour lui montrer un document concernant l’emplacement de toutes les réserves d’eau dont nous avons besoin sur la route en direction du Nord. - C’est intéressant comme document, n’est-ce-pas ? - Oui c’est sûr que cela pourrait nous servir. - Et bien, ce document… Ba, vous ne l’aurez pas ! (Et il referme le livre sous son nez) Nous aurions tous aimé vraiment lui dire ce que nous avions sur le cœur à ce moment là. Les bienfaits du voyages nous ont peut être appris à être « tolérant » avec ce genre d’individu. Nous partons sans faire de vagues.
  • Millicent, Australie : Assis sur un banc en face du supermarché de la ville, Sean, jeune retraité à l’allure un peu bourru, vient échanger quelques mots avec nous. 5 minutes plus tard, il revient vers nous pour nous proposer de planter la tente et profiter d’une bonne douche chaude chez lui. Sa femme, Elisabeth, est professeur de mathématiques. Bien que surprise lorsqu’elle découvre 5 personnes dans son salon, elle est d’une gentillesse incroyable. Nous aurons même droit à prendre une bonne douzaine d’œufs de leurs poules. Au final, sous ses airs de gros dur, Sean est un vrai tendre ; il fera même plusieurs kilomètres en voiture le lendemain pour donner une casquette à Siphay pour le protéger du soleil mais également pour nous adresser un dernier au-revoir.
  • Gorea West, Australie : Alors que nous avons quitté la Great Ocean Road, après une bonne journée de vélo, nous nous arrêtons devant une salle des fêtes au beau milieu de nulle part. Il semblerait qu’il y ait un petit rassemblement... Nous allons voir un des responsables de la soirée, pour savoir si nous pouvons remplir nos gourdes et également poser nos tentes au fond du pré, de sorte à ne déranger personne. Dans un élan de générosité, nous sommes invités à manger un excellent repas et à participer à la soirée. Il s’agit en fait d’un évênement caritatif pour récolter des fonds pour l’association « Make a Wish ». Destinée à permettre aux enfants australiens atteints de maladies graves de réaliser leurs rêves et ainsi les sortir de leur quotidien. Ce soir là, de nombreuses personnes ont également insisté pour soutenir le projet Solidream en expliquant que nous partageons les mêmes valeurs. Comme si cela n’était pas suffisant, nous avons également eu droit au petit déjeuner le lendemain avant de reprendre la route !
  • Port Campbell, Australie : Alex et sa femme nous ont gentiment invités à planter notre tente dans leur jardin. Alors que nous arrivons un peu tard à Port Campbell après avoir admirés les falaises magnifiques de la Great Ocean Road, Alex vient à notre rencontre pour nous proposer le gîte chez lui. Ils ont vadrouillé des mois en Europe à vélo et font donc partie du cercle solidaire des voyageurs à vélo. Nous aurons même droit à une petite bière autour d’un feu. Ce sera une première tous ensemble avec Koya, notre ami japonais
  • Melbourne, Australie : Kathleen, originaire du Texas aux Etats-Unis d'Amérique, nous héberge, ainsi que Mel venue d'Allemagne, chez elle à Melbourne. Après 1200 Km depuis Sydney, nous apprécions son hospitalité (le premier soir, nous serons 8 invités à dormir dans son salon) et sa bonne humeur. Kate habite Melbourne depuis peu et a obtenu un job dans le domaine de la construction de maisons écologiques. C’est, comme nous, une grande voyageuse et a vadrouillé à vélo en Thailande, notre prochaine destination. Ces quelques jours de repos nous permettent de visiter cette magnifique ville et nous passons de longs moments dans le sauna et jacuzzi de la résidence. Cela nous fera le plus grand bien avant de reprendre la route en direction d'Adélaïde
  • Clifton, Australie : Alors que le vent forcit sévèrement, nous discutons des options pour monter le camp et nous retrouvons à discuter avec Nandi, un hongrois expatrié en Australie il y a quelques années. Avec sa femme Linda et sa fille Astara, ils nous offrent de suite un thé pour nous remonter de ses mauvaises conditions, en bons connaisseurs qu’ils sont. Le lendemain, alors que notre tente se f...See More
  • Sydney, Australie : Josie est la cousine de Michel (voir photo précédente) et accepte d’avoir sous son toit Brian et Etienne pendant nos 3 semaines passées là-bas. Avec sa fille Caity ils sont accueillis aux petits oignons avec un repas tous les jours et un endroit chaud où dormir chaque soir. Josie travaille en tant que commerciale dans une entreprise de tissus d’intérieurs et Caity dans une entreprise de médias. Elles nous ont offert le sentiment de se sentir une nouvelle fois à la maison pendant tout ce temps, avec Josie ayant parfois l’attention d’une mère ! Il est également certain que ses desserts seront regrettés…
  • Sydney, Australie : Shelley est une amie de la famille de Morgan. En compagnie de son compagnon Graeme et sa fille Alicia, ils hébergent Morgan et Siphay pendant nos 3 semaines passées là-bas. Michel, l’ex-mari de Shelley, est un des membres de l’équipage du Kim qui nous a amenés en Antarctique en Janvier 2011. Shelley est commerciale pour une entreprise de tissus d’intérieur alors que Graeme trav...See More
  • Auckland, Nouvelle Zélande : Charles est un français expatrié chez les Kiwis. En compagnie de Holy, sa compagne, et quelques-uns de leurs amis, ils nous concoctent un bon repas pour notre dernière soirée en Nouvelle Zélande. Charles est un ami de la famille de Morgan et est auto-entrepreneur en tant que menuisier, un ancien des compagnons du devoir. Holy nous offre un excellent capuccino dans le café qu’elle tient en ville et nous a présenté ses grands-parents qui nous ont accueilli à Te Puke, plus au sud. Charles nous prêtera son van pour amener nos vélos à l’aéroport après ce repas convivial.
  • Matamata, Nouvelle Zélande : Alors que nous nous offrons une pause sur un banc le long de la route, Simon nous aborde et nous offre la possibilité de rester chez lui la nuit venue, après nous avoir offert une glace chacun. Nous acceptons avec joie et il nous fait visiter la ferme familiale qui produit pas moins de 10 000 à 12 000 L de lait par jour ! Il possède des vaches connues dans le monde entier pour leur rendement, qu’il vend parfois à l’étranger. Simon est un passionné de physique et nous discutons théorique le soir devant un bon repas qu’il nous a préparé.
  • Turangi, Nouvelle Zélande : Johanna nous prête son toit, bienvenu dans les hauteurs de l’île du Nord de la Nouvelle Zélande. Maintenant retraitée, elle officiait dans le secteur d’aide à la personne. Membre active du site web Couchsurfing, elle a accueilli près de 600 personnes chez elle ! Elle fait preuve de solidarité dans notre challenge de la Tongariro River en nous déposant en voiture au pied des rapides que nous affronterons avec nos bodyboards.
  • Te Puke, Nouvelle Zélande : Val et Richard nous accueillent comme de rois ! Arrivés chez eux le 29 Août dernier, nous fêtons nos deux ans de voyage sous leur toit, et avec une coupe de champagne s’il vous plaît ! Que de repas succulents sortis tout droit de leur ferme nous avons pu goûter chez eux ! Richard est le pro de l’Irish coffee alors que Val transmet sa passion pour la cuisine directement ...See More
  • Auckland, Nouvelle Zélande : Mary-Anne et Chris sont les « hosts » de Siphay. Eux aussi des amis de Marrion, elle officie dans une radio en tant que Disc Jockey alors que lui est retraité, mais encore patron de son entreprise de construction. Nous ferons notre soirée de départ de Nouvelle Zélande avec toutes nos « familles d’accueil » dans leur très belle maison.
  • Auckland, Nouvelle Zélande : Libby et Graham accueillent Brian à quelques pas de chez Marrion, en compagnie de leur fils William. Graham est un ancien militaire ayant officié pour les Nations Unies et aujourd’hui manager logistique d’un entrepôt et Libby est commerciale pour une entreprise de tissus d’intérieur. Brian s’est senti comme à la maison chez eux et a pu discuter surf avec William, un passionné.
  • Auckland, Nouvelle Zélande : John et Jackie accueillent Etienne chez eux. Ils sont des amis de Marrion qui héberge Morgan. John est exportateur de légumes alors que Jackie suit maintenant des études de psychologie. Ils souhaitent nous aider dans notre quête de rivière chez les Kiwis en nous prêtant tout d'abord leur maison de vacances près de Whangarei plus au nord pour aller récupérer 4 bodyboards et même leur voiture pour s’y rendre ! Ils nous ont accueillis comme si nous étions leurs enfants, avec deux de leurs quatre filles Ella et Sylvie.
  • Auckland, Nouvelle Zélande : Marrion et John sont des amis de la famille de Morgan. Ils nous accueillent à notre arrivée chez les Kiwis et contactent leurs amis pour que nous puissions être hébergés chacun dans une maison ! Ils seront la famille d’accueil de Morgan pendant notre séjour. John est professeur d’anglais alors que Marrion est architecte. Daniel et Shaun, leurs fils, sont encore étudiants. Design graphique pour le premier et études d’architecture pour le second qui trouvera quand même le temps de nous emmener à l’aéroport au milieu de la nuit pour notre départ vers l’Australie
  • Après nos 20h d’attente à la sortie de Prudhoe Bay, Barbara nous embarque dans son camion pour notre retour vers Fairbanks. D’une gentillesse incomparable, cette bavarde anime les 18h de route pour faire les 800km dans l’autre sens et nous prête son matelas à l’arrière de la cabine pour récupérer de notre dernière étape difficile. Sur le chemin, impossible de lui offrir un repas pour la remercier mais elle insiste pour nous offrir une nouvelle fois le petit déjeuner ! Merci Barbara !
  • C’est un ami de Sarah que nous avons rencontré à Seattle. Il a passé plusieurs mois en Afghanistan en tant qu’ingénieur dans la U.S. Army. Maintenant installé à Fairbanks dans sa grande maison, il nous offre un toit pendant plusieurs jours avant d’attaquer notre dernière étape d’Alaska vers l'Arctique mais aussi à notre retour de Prudhoe Bay ! Il aura été très généreux avec nous, et nous comptons bien le lui rendre lors de son passage en France fin 2013.
  • Alors que nous prenons une pause arrivés à Delta Junction pour échapper au froid et à la pluie, Bradley et Rose nous interpellent et nous racontent l’histoire de leur fils qui a descendu l’Amérique à vélo. Rapidement ils nous invitent à passer la nuit chez eux. Ils travaillent pour Boeing Missile Defense sur une base militaire proche d’ici et nous apprennent beaucoup sur l’histoire de l’Alaska et l'implication de militaires ici. Nous aurons droit à un accueil chaleureux, les meilleures pizzas du monde et un brownie au chocolat succulent ! Le lendemain, Rose nous a laissé du saumon sauvage à cuisiner pour la route.
  • Etienne est en train de faire un parcours à vélo remarquable : parti depuis Innuvik au nord du Canada, il va se rendre à Ushuaia, ou nous étions il y a 18 mois (voir www.cycloexpeditionamericas.com/). Sur sa route, il s'arrête chez son cousin chez qui il nous invite à venir planter notre tente après notre périple en radeau sur le Yukon. Lisa nous offrira un délicieux repas le soir-même en compagnie de ses enfants, Alexis et son bébé de presque un an. Kim, gérante d'un hôtel dans la ville, nous offre deux nuits pour profiter de notre temps à Dawson les deux jours d'après !!
  • Dariya nous invite plusieurs fois chez elle pour partager des repas « à la bonne franquette ». Nous l'avions connue lorsqu'elle nous avait interviewé quelques semaines plus tôt pour un programme de radio francophone au Yukon. D'origine ukrainienne, elle a vécu en France, au Québec ainsi qu'en Amérique Centrale. Diplômée de Sciences-Po Paris, elle a quitté la France car n'étant française il était bien difficile de reste dans le pays... Dommage de voir que notre système n'accepte pas un aussi joli, talentueux et sympathique bout de femme... En tous cas, nous avons passé de très bons moments en sa compagnie!
  • Colleen, Sadie et David nous invitent à passer notre séjour à Whitehorse chez eux. Alors que nous faisons des aller-retour sur le site de construction de notre radeau, pendant 10 jours ils nous laissent libre accès à leur maison ! D'une gentillesse hors norme, nous passons d'excellents moments avec cette petite famille. Colleen arrive même à convaincre sa patronne de nous laisser un endroit ou travailler dans son bureau!
  • Dan, le propriétaire du Mamro Adventures, bateau qui offre des expéditions de plongée dans cette région, nous embarque depuis Port Hardy sur l'île Vancouver pour rejoindre le continent à Prince Rupert. Il nous évite ainsi le ferry à 200$/pers. Nous passons 5 jours incroyables à contempler les paysages magnifiques de cette partie de la côte Pacifique du Canada.
  • Alors que nous cherchons un bateau pour nous rendre sur le continent, Kai et Andrea, respectivement originaires de Suisse et d'Allemagne, nous offrent de passer quelques nuits sur un bateau de pêcheur sur lequel ils travaillent. Kai nous fascine avec ses histoires d'explorateur du grand nord alors qu'Andrea nous préparent des petits plats succulents. Pour une fois, nous nous taisons et écoutons leurs histoires fascinantes. Kai nous emmène même pêcher le crabe un soir!
  • Sarah et son mari, médecins et parents depuis peu, nous invitent à passer une nuit chez eux sur notre chemin pour rejoindre le nord de l'île Vancouver. Nous avons eu le contact de Sarah grâce à une amie de Vancouver. Une famille adorable, nous aurons droit à un petit déjeûner royal avant de reprendre notre route le lendemain.
  • Premier jour sur notre vélo en partant de Vancouver et nous rencontrons ce couple de cyclistes, Peter et Annette, qui nous invitent pour un barbecue le soir-même dans leur très jolie maison. Ainaz, une amie nous ayant rejoint depuis Vancouver pour ce premier jour de vélo, est également de la partie! Peter est médecin et Annette tient sa propre école de langues. A eux deux, ils nous ont offert un très bon moment impromptu pour bien commencer notre périple au Canada.
  • Morgan et sa famille vivaient sur leur voilier, ici même, il y a maintenant 22 ans, et les amis de la famille sont toujours là ! C'est grâce à Facebook que Morgan rentre en contact avec Brent et fixe une date de rendez-vous. Le 25 mai nous quittons Vancouver et partons sur l'île de Pender. Brent, Judy, Kevin et Michelle nous reçoivent, non sans émotions, so...us leur superbe maison en bois installée au coeur de la forêt… Nous passerons deux soirées à échanger sur notre passé commun, notre vie d'aujourd'hui et notre futur proche… la journée nous partons voir l'ancienne école de Morgan, les quais où étaient amarrés les bateaux ou encore les maisons que Claude et Daniel ont construit pendant leur année sur cette superbe île.
  • Rencontré 1 an plus tôt, en Patagonie, Arnaud et Anouk, en transit ici, nous ont invité à rester chez eux pour quelques jours à Vancouver. Finalement, nous sommes restés 3 semaines dans cette immense colocation, où séjournaient Allemand, Belges, Suisses, Chinois, Coréen et Français, menée de main de maitre par Nicholas, son propriétaire. Ce dernier prenait soin de nous comme si nous étions à l’hôtel; Nous nous occupions de son jardin, bricolions et travaillions un peu dans son garage en contre partie.Nous dormions soit sous la tente, plantée dans le jardin, soit sur les transats sous le patio, mais la journée pouvions profiter à volonté du confort de la maison.
  • Nick nous a trouvé sur internet et contacté par notre site web. Pour nous, il organise une conférence dans l'école francophone André-Piolat de North Vancouver. C'est un physicien, ferru de VTT et de vélo en général. Il nous invite à une des meilleures adresses de sushi de la ville et ça valait le coup ! Il est un exemple de gentillesse et très bon représentant de l'hospitalité canadienne pour nos débuts dans ce pays. Il nous réinvitera plus tard chez lui pour rencontrer sa famille.
  • Une copine, d'une copine, d'une copine à nous ! Bref, nous avons pu être reçu chez ces étudiantes qui nous ont fait retourner dans cet univers que nous avons quitté il y a quelques années. Helen, notre hôte d'origine arménienne, parle 4 langues et a étudié en France. Habituées à héberger des couchsurfeurs du monde entier, elles participent de cette manière à rendre le monde un peu meilleur.
  • Rencontrés chez Sarah lors du dîner organisé pour notre arrivée (voir photo de Sarah précédemment), Austin nous propose de passer quelques jours chez lui, où il habite avec sa copine Beth. Cassie complète le trio de cette colocation accueillante au possible. Austin est un ancien soldat ayant servi en Irak. Curieux, nous lui posons plein de questions sur sa vie de soldat ; il étudie pour devenir ingénieur mécanicien désormais. Beth travaille pour une agence immobilière et Cassie fait du marketing pour une banque.
  • Après l'avoir aidée à déménager, Jenna nous invite dans son nouvel appartement pour un dîner succulent. Malgré son sourire resplendissant, c'est la dernière fois que nous voyons Jenna lors de notre séjour à Seattle. Promue il y a peu, c'est une fille très sympathique mais très occupée par son travail, et nous aurions aimé profiter un plus de sa sympathie.
  • Sarah nous a vu à la TV et nous a envoyé un mail pour nous proposer son toit, en compagnie de Jenna. Elles invitent quelques amis pour un dîner organisé le jour de notre arrivée dans la ville. Adepte du cirque dans son temps libre, Sarah est Assistante de direction pour une entreprise de coaching et mène le train de vie d'une américaine bien occupée. Elle scanne assez vite nos personnalités et les discussions s'en trouvent plus intéressantes. Nous les aiderons à déménager trois jours plus tard.
  • Nous avons rencontré Mike et Margi à San Francisco. Ils n'ont pas hésité à nous donner rendez-vous chez eux, quelques semaine splus au Nord... et là Morgan retrouve complètement par hasard Matt et Terry, 20ans après l'époque pendant laquelle Morgan vivait sur un magnifique voilier en aluminium avec sa famille... en savoir plus : http://solidream.net/le-hasard-est-une-loi-qui-voyage-incognito/
  • Sonia et Téo sont les voisins de Mari (voir photo précédente) et nous offrent également leur toit. Cela nous permet de nous séparer entre les deux maisons. Avec leurs deux petits Alexandre et Benjamin, ils nous régalent lors de notre séjour chez eux. Et pour cause, Sonia est française, originaire de Millau, elle aime aussi la bonne chaire ! Elle s'occupe de la communauté juive à Portland et Téo est comptable.
  • Mari et Matt nous accueillent dans leur charmante maison en compagnie de leurs deux piles électriques : Gemma et Elsa. Ces deux fillettes mignonnes comme tout agrémentent ce foyer qui nous servira de « camp de base » à Portland. Mari est médecin et Matt agent immobilier à son compte. Nous avons connu Mari grâce à ses parents Rosemary et Patrick qui nous ont accueilli à Tempe en Arizona. Une belle famille américaine !
  • Portland, Oregon, USA. Rencontrée grâce à Terry Leo à Florence quelques jours plut tôt, LeAna, sa fille, nous accueille chez elle et nous fait découvrir les soirées de Portland. Elle est étudiante à l'Art Institute de Portland et nous invite fêter son anniversaire avec ses amis, puis nous laisse célébrer celui de Siphay chez elle. Nous découvrons une grande communauté d'amis et l'ambiance géniale qui règne dans cette ville dynamique. Nous traînons du pied pour reprendre notre route vers le Nord tellement nous sommes bien accueillis.
  • Portland, Oregon, USA. Nicole et Yannis nous reçoivent dans le salon de leur appartement, nous régalent de Tacos mexicains et nous accompagnent pour nos soirées au festival de Film auquel nous sommes invités à diffuser notre film http://youtu.be/GM_BYLIFQmM?hd=1. Yannis était en école d'ingénieur avec Morgan ainsi qu'avec Thomas qui est venu nous voir depuis New York où il travaille depuis qu'il est diplômé. Nous passons du bon temps à discuter de nos années sur les bancs de Grenoble, à prendre des nouvelles de ceux qu'on a perdu de vue et de prévoir un prochain rendez vous sur le chemin... Peut être au Laos ?
  • Newport, Oregon, USA. Sur les bons conseils d'un de nos précédents host, nous sommes hébergés chez Daniella & Elliot à Newport. Après un accueil des plus chaleureux, quelques réglages sur le vélo d'Etienne, ils nous ont laissé passer une nuit au premier étage de leur magasin de vélo "Bike Newport". Le magasin est spécialement conçus pour accueillir les voyageurs à vélo. Pour nous ce fut un vrai régal.
  • Florence, Oregon, USA. Terry et sa femme Kim nous accueillent avec un succulent plat de fruits de mer dans leur maison avec vue sur l'Océan Pacifique. Rencontré grâce à Rick Gunn à Lake Tahoe, Terry est très taquin, plein d'humour et très généreux : nous apprécions son jacuzzi en extérieur avec vue sur les étoiles. Il nous emmène faire un tour de 'fat tire bike' sur la plage, un vélo avec des pneus énormes pour aller s'amuser dans les dunes. Un grand moment de détente chez eux !
  • Langlois, Oregon, USA. Alors que nous frappons à la porte de leur bar / restaurant "Paula's" à Port Orford pour demander si un toit n'est pas disponible dans le village pour poser notre tente, Christophe et sa femme Paula nous donnent rendez-vous à leur maison 25km plus loin. Lui est français et chef cuisinier talentueux (un ancien de chez Maxime à Paris) et elle américaine. Ils vivent du tourisme sur la cote Pacifique grâce à leur restaurant. Après avoir fait le trajet jusqu'à chez eux de nuit, nous posons nos vélos et nous régalons du repas qu'ils nous ont préparé : foie gras, vin rouge de qualité, plat de pâtes avec viande rouge. Christophe s'excuse de ne pas avoir de saucisson ! Nous n'en demandions pas tant, affamés que nous étions après une journée de plus 150km dans les jambes !
  • Crescent City, Californie, USA. Gerry est retraité, c'est un ancien éducateur pour enfants à problèmes. ll accueille beaucoup de cyclistes voyageurs sur cette route fameuse, grâce au site Warmshowers. Cycliste lui-même, c'est un host parfait : il nous cuisine un plat de champions que nous avons du mal à finir (chose rare) et nous remplit le ventre tout autant le lendemain matin pour repartir. Si parfois nous nous sentons incompris sur les quantités que nous mangeons, nous nous sommes sentis très bien compris chez Gerry !
  • Orick, Californie, USA. Steven s'occupe de ses animaux dans ce petit village qui donne sur le parc national de Redwoods. Contacté grâce à Warmshowers, il nous offre un toit pour éviter la pluie et le froid qui s'abat sur nous depuis plusieurs jours. Il dispose d'une belle plantation de cannabis, mais tout va bien il a une ordonnance médicale nous explique-t-il ! Il est d'origine écossaise et compte retourner au pays de ses ancêtre d'ici quelques années...
  • Arcata, Californie, USA. Hébergés au beau milieu du campus de Humboldt State University. C'est le CCAT (Campus Center for Appropriate Technology) présidé par Erick qui nous ouvre ses portes. Il s'agit d'une maison écologique où le concept est de développer les technologies pour avoir une maison écologique. Nous passons trois jours et trois nuits à travailler sur la mise en ligne du nouveau site web. Sans eux, nous serions peut-être encore dessus !
  • Eureka, Californie, USA. C’est le 30 Mars dernier, après plusieurs recherches sur internet et déjà 40km parcourus, que nous décidons de rejoindre Eureka à 110 km de là, où nous avons un hôte qui nous attend. Vers 21h nous arrivons chez Christopher... Nous devons signaler et admettre qu'il fait partie de ces gens qui nous ont aidé, faisant preuve de solidarité et d'hospitalité mais nous sommes tous d’accord pour décrire cet homme étrange comme dérangé psychologiquement et pervers sexuel. Lire le témoignage d'Etienne ici --> http://solidream.net/de-la-sierra-nevada-a-san-francisco-la-californie-sous-toutes-ses-coutures/ Partout dans sa maison nous trouvons des images pornographiques, des hommes nus en photo ou en peinture... une ambiance terrible règne dans sa maison et nous partons tôt le lendemain matin... Suite à cela nous avons signalé le problème au site Internet que nous avons utilisé pour rencontrer ce personnage. Christopher a aussi reçu une copie de nos impressions et ne nous a jamais écrit à ce sujet. Peut-être est-il conscient de qu'il est....
  • Valley Ford, Californie, USA. En fin de journée nous nous posons dans un petit café et rencontrons Jack et Ken. Le premier est écrivain tandis que le second est traducteur anglais-français-italien et en formation pour l'allemand. Jack nous invite chez lui, nous dormons dans la grange où les livres font offices de meubles, de tables, de tableaux, de tapis, de coussins... Au petit déjeuner nous passons un moment agréable à l'écouter parler de son enfance en Floride où il voyait les Nazis en fuite venir se réfugier dans les hotels de la côte... puis il nous parle de la violence qui règne dans les états du sud et qui l'a poussé à venir vivre dans le Nord de la Californie.
  • San Francisco, California, USA. Anthony nous a contacté sur notre site web alors que nous étions encore de l'autre côté de la sierra Nevada. "Vous êtes les bienvenus chez moi si vous passez par San Francisco" écrit-il. Nous passons donc plus d'une semaine dans son appartement, découvrons avec lui cette superbe ville. Au fil des soirées nous en apprenons un peu plus sur ses voyages passés et sur ses futurs projets... peut être vous entendrez parler de lui un jour, ses idées de voyages sont originales et intéressantes...
  • Ione, California, USA. Après une journée de 150km commencée sous la neige et terminée sous la pluie nous arrivons dans ce petit village trempés et gelés. Après s'être réchauffés et avoir mangé nous nous installons dans la rue en face d'un hôtel pour lire nos mails. Gary promène son chien et vient nous poser quelques questions... Après quelques minutes seulement il nous propose de dormir dans son camping car installé dans son jardin. Avant de nous réjouir d'une bonne nuit au sec nous passons du temps avec lui. Sa passion pour les antiquités nous fait voyager dans dans le temps entre des voitures luisantes et les téléviseurs premières générations dans un ensemble d'objet de collection des années 40,50, 60...
  • South Lake Tahoe, California, USA. Rick Gunn est un adolescent de quarante neuf ans. Aventurier, journaliste, photographe et écrivain nous n'avons pas besoin d'en dire plus pour vous faire comprendre l'intérêt que nous portions à ses histoires, son vécu et ses conseils. En plus d'être un excellent cuisinier il nous surprend par sa curiosité et son humilité. Avec son collocataire Erick, aussi photographe, ils nous reçoivent de la meilleure des manières et nous avons eu du mal à partir... Voir ses aventures sur www.soulcycler.com
  • Bridgeport, Californie, USA. Alors que nous nous réfugiions dans un bar pour travailler sur nos photos et, par la même occasion, s’abriter du froid, nous faisons connaissance avec Cathy, la serveuse du bar. Enchantée par notre projet après avoir vu notre vidéo, elle nous offre quelques parts de pizza puis une pizza entière qu’elle met sur son compte ! Alors que nous nous apprêtions à partir chercher un endroit où poser notre camp, elle nous informe s’être entendue avec une amie à elle pour que nous passions la nuit dans un hôtel ! Un nouvel exemple d’extrême générosité que nous n’oublierons jamais ! Merci Cathy !
  • Bishop, Californie, USA. Anna et Nelson nous invitent chez eux pour un dîner de cuisine indienne succulent ! En compagnie de Paul et Christa, un couple super sympa que nous avons rencontré quelques jours plus tôt, nous partageons nos histoires de voyages. Nelson a participé à notre ascension du Mont Tom en nous prêtant gracieusement des bâtons, des gants et une paire de raquettes. C’est aussi un grand guide de montagne, il connaît très bien l’Antarctique et les régions extrêmes d’Amérique.
  • Bishop, Californie, USA. Victoria nous emmène faire quelques soirées chez ses amis lors de notre arrivée dans cette petite ville. La communauté est jeune et dynamique dans cette petite ville de 3000 habitants, et nous offre une bonne ambiance après notre étape dans Death Valley. L’occasion pour nous de décompresser un bon coup après notre épisode de Death Valley.
  • Bishop, Californie, USA. Victoria est une jeune femme dynamique et pétillante qui travaille pour le Eastern Sierra Land Trust, une organisation à but non lucratif pour la préservation de l’environnement et la sensibilisation à ses problématiques. Rencontrés grâce à Couchsurfing, elle nous offre un camp de base pendant une semaine pour effectuer notre ascension du Mont Tom. Nous partageons pas mal de ses histoires de voyage en Amérique du Sud. A quand un autre « cinnamom roll of friends ?! »
  • Lake Isabella, Californie, USA. Ingrid et Roman sont les frère et sœur de Brian. Ils nous rejoignent pour deux semaines avec leur camping car. Nous vadrouillons ensemble entre déserts, lacs, Las Vegas et paysages montagneux. Ce fut un réel plaisir de revoir de la famille pour Brian et cet abri confortable nous aura quand même bien abrités du froid.
  • Las Vegas, Nevada, USA. Fabian, ancien camarade de Morgan, travaille comme DJ à Las Vegas et partout dans le monde. Sa renommée est désormais mondiale et il nous fera découvrir une nuit folle à Las Vegas, que nous n’aurions pas pu nous payer avec notre budget ! En compagnie d’un autre DJ reconnu, Chris Garcia, nous découvrons Las Vegas sous son plus bel angle. Roman et Ingrid, qui sont pour deux semaines avec nous, sont également de la partie. Fabian nous promet de composer un ou deux morceaux pour nos vidéos, génial !
  • Tempe, Arizona, USA. Patrick et Rosemary sont des amis de la mère de Siphay. Ils nous offrent un accueil exceptionnel ! Patrick est dans l’immobilier et Rosemary dans le marketing web. Pour nous, ils organisent cette soirée spéciale où nous présentons à leurs amis notre projet : nos films au vidéo-projecteur et mini-conférence organisée dans le salon. Quelle ambiance géniale ! Pendant les 4 jours chez eux, Rhonda et Philip nous aident en contactant des marques et en nous offrant un téléphone portable ; Laura écrit notre coupure presse en anglais parfait et contacte les médias pour nous, son fils nous offres des brownies succulents ; Rosemary organise un rendez-vous avec son Director of Development pour améliorer notre site web, notre communication et contacte aussi des médias ; enfin le français lycéen expatrié Valentin nous régale de 2 pots de Nutella. Lieu de rencontres exceptionnelles, nous gardons un souvenir impérissable de notre séjour chez eux !
  • Tucson, Arizona, USA. Brenda, en compagnie de son fils Corben, est une couchsurfeuse avertie. Elle nous offre sa générosité autour d’une fête spéciale avec sa famille et ses amis à l’occasion du Superbowl. Quelle entrée pour nous aux USA ! Elle s’occupe d’une fondation dont le but est de lever des fonds pour les personnes en difficulté sociale dans la région. Elle gagne aussi de l’argent grâce à ses voyages, en travaillant à temps partiel pour le site http://www.worldadventures.biz/ qu’elle nous fait découvrir. Nous sommes tellement bien accueillis que nous profiterons d’un jour de repos.
  • Hermosillo, Mexique. José Maria nous accueille volontiers dans cette grande ville du nord du Mexique avant notre arrivée aux USA. Il est de la famille de Marianna, nos SolidHost d’Obregon. Ingénieur en biologie, il nous explique pas mal de choses sur les coutumes de la région et nous fait goûter de la tequila qui existe seulement dans cetterégion. C’est le dernier de la belle série de SolidHosts auxquels nous avons eu droit au nord du Mexique.
  • Guaymas, Mexique. Ramon, Patricia et leurs enfants. Contact obtenu grâce à nos SolidHosts précédents (il s’agit de la même famille). Jamon est ingénieur dans la technologie d’assistance médicale. Ses enfants, très curieux et sympathiques, nous offrent une bonne ambiance pour cette petite soirée passée au bord de la mer de Cortes où, paraît-il, les fruits de mer y sont excellents.
  • Obregon, Mexique. Alvaro, sa femme, leur fille Daniela et leur nièce Marianna nous offrent un toit alors que nous progressons vers le nord du Mexique. Nous les avons connus grâce à une amie de Siphay. Nous prenons un jour de pause après 2000km non stop. Nous sommes accueillis comme des rois et avons mangé les meilleurs tacos du Mexique. Le petit ami de Daniela se joint à nous pour nous faire découvrir les coins typiques et les autres spécialités de la ville.
  • Culiacan, Mexique. Ivon, Jairo, Abilene, Damian, Sonia nous accueillent à Culiacan, la capitale des narcotrafiquants. Ils font partie de la famille d’une ancienne colocataire de Siphay lorsqu’il vivait au Chili. Cet accueil sous un toit est bienvenu après deux semaines à dormir dehors. Sonia nous fait découvrir la ville, notamment le sanctuaire de Jesus Malverde, le « saint » des narcos tandis que Damian et ses amis nous parlent de leur passion : la musique.
  • Panajachel, Guatemala. C'est Crhistian qui nous invite chez lui après avoir été contacté par Arnaud que nous avions rencontré à Antigua. Il semblerait que notre passage l'ait aidé à se lancer pour un Guatemala-Patagonie à vélo... affaire à à suivre
  • Alotenango, Guatemala. Nous roulions depuis des heures dans une montée interminable et sous une pluie violente. Vers 18h nous nous sommes arrêtés devant cette famille de guatémaltèques pour faire quelques courses et s'abriter un peu. Puis, tout naturellement nous nous sommes retrouvés chez eux, à montrer nos photos, dessiner une carte du monde pour leur expliquer ce que nous faisons, nous amuser avec les enfants... une soirée inoubliable.
  • Petit coin de paradis, El Salvador. Ricardo est le frère de la femme de l'oncle de Siphay... vous avez suivi ? Pas grave, l'essentiel est d'avoir eu la chance de rencontrer cet architecte extrêmement généreux, très curieux et fort intéressant. Si nous avions eu plus de temps devant nous il nous aurait emmené faire du parapente dans la région de Tikal, au Guatemala... la prochaine fois que nous passerons par là nous ne raterons pas cette occasion !
  • San Salvador, El Salvador. Le frère de Rainer, Gerd, et sa femme nous invitent chez eux après une très longue journée de vélo. Croyez le ou non, mais ce soir là nous avons eu le droit à une superbe fondue suisse. A quelques jours des fêtes de fin d'année, ce sera pour nous Nöel avant l'heure.
  • San Salvador, El Salvador. Nous retrouvons le nouvel oncle de Siphay qui vit à San Salvador depuis quelques années. Et nous avons été impressionné de le voir passer de l'espagnol à l'allemand en passant par le français ou l'anglais... Nous avons eu un grand plaisir à rencontre Rainer et sa famille.
  • Village au Nord de San Miguel, El Salvador. Jousi Rivas, Rojerto, Doris et Jose Tito Molina prennent la pose avec nous. Jousi a vécu 25 ans aux USA et a décidé de revenir dans pays natal. Pourquoi ? Car il y retrouve le calme de la campagne, la chaleur et la sincérité des gens. Après le repas, il nous emmène promener dans le village à la rencontre de ses oncles, tantes et cousins. Un grand moment de partage.
  • San Rafael, Honduras. Hermelindo, Dora et Kimberley nous ouvrent les portes de chez eux. La jeune fille nous régale d'un superbe repas (salade, riz, haricots rouge, poulet) et nous passons la soirée à discuter avec le "Dueño". Il nous parle comme si nous étions ses enfants et sa curiosité dévoile un grand intérêt pour notre projet.
  • El Cacao, Honduras. Nous commençons par demander où est ce que nous pouvons manger et ils font le reste... Sans hésiter ils nous proposent d'installer nos hamacs dans leur cour et d'utiliser leur cuisinière pour préparer notre repas... Le pays considéré comme le plus dangereux au monde (nombre d'assassinats/nombre d'habitants) nous réserve encore de belles rencontres
  • Masaya, Nicaragua.Brian a rencontré Teresa, une étudiante espagnole, en Norvège. Elle vit actuellement au Nicaragua et nous l'avons invité à venir nous voir au Costa Rica... lors de notre passage par Masaya elle n'a pas manqué de nous accueillir à son tour chez elle.
  • Tamarindo, Costa Rica. Après plus d'un an, les parents et amis nous rejoignent au Costa Rica pour 3 semaines de Surf, Tourisme et fêtes. Jean-Marc se joint à nous pour la photo.Généreux et avenant, il est la première personne que nous avons rencontré en arrivant à Tamarindo avec nos vélos, avant que nos proches arrivent... il nous a donné tous les bons plans et nous a prêté 3 planches de surf pour nos 3 semaines de "repos" ! Que dire de plus que Tant mieux!
  • Playa Hermosa, Costa Rica. Jorge, rencontré sur la route, nous invite à sa table. Il nous parle du Costa Rica, de la "Pura Vida" et nous explique son travail d'entrepreneur. Il part régulièrement aux USA pour s'inspirer et reproduire le même schéma au Costa Rica. Et ça marche !
  • Valle de Anton, Panama. Gérard et Michèle, des amis de la famille de Morgan, nous accueillent très généreusement dans leur superbe maison installée dans les hauteurs du pays. Nous découvrons un couple hors du commun. Les voyages et l'aventure ils connaissent et nous avons plaisir à les entendre nous raconter quelques unes de leurs anecdotes. Comme leur partie de chasse aux caïmans, en pleine nuit et à bord d'une petite barque en bois...
  • Puerto Lindo, Panama. Alain, notre capitaine, a décidé de nous emmener jusqu'au Panama à bord de son voilier construit de ses mains. Nous passons une semaine exceptionnelle à naviguer entre les îles San Blas... "Vous me réconciliez avec la jeunesse" nous disait il...
  • Cartagena, Colombie. Alors que nous passions nos journées et nos nuits devant le port de plaisance de Cartagena dans le but de trouver un voilier en direction de Panama. Alain et Carmen nous invitent chez eux. Nous ne savions pas à ce moment ce qu'Alain nous réservait...
  • San Cristobal, Venezuela. Une partie de l'équipe Mi Vuelta En Bici Ruta Extrema réunie sur cette photo. C'est Jazz qui nous héberge chez lui le temps de notre séjour dans cette charmante ville des Andes vénézueliennes...
  • Rio Chico, Venezuela. Alors que la nuit tombe, nous cherchons désespérement un toit à l'abri, mais surtout en sécurité dans ce pays où l'avertissement du danger nous vient même de la police. Nous finissons par être accueillis par les pompiers de l'état de Miranda, qui nous offriront un lit dans le dortoir où veille l'équipe en cas d'urgence.
  • Lecherias, Venezuela. Marie-Claire et Noël nous accueillent pendant trois jours pour nous faire regôuter aux joies d'un accueil très confortable. Noël est un explorateur de pétrole, pour le groupe Total, passionné par son travail. Il nous apprendra beaucoup en discutant des ses expériences au Gabon ou encore en Indonésie. Marie-Claire est une femme au foyer qui nous a dorloté comme ses propres enfants pendant les trois jours passés en leur compagnie.
  • Manaus, Brésil. De gauche à droite, Narah, Tania, Kindreully et Gessika nous accueillent chez elle alors que nous préparons notre remontée vers le Venezuela. Narah et Tania sont les tantes de Kindreully et Gessika. Narah éduque ses deux enfants en parallèle d'une formation dans l'esthétique, Tania s'occupe de la gestion d'un hôtel et Kindreully futur étudiante en droits. Nous avons été merveilleusement accueillis pendant trois jours dans cette maison au fort accent féminin.
  • Santarém, Brésil. Alana, renconctrée à Alter do Chao, nous invite dans la maison familiale à Santarém avant notre départ vers Manaus. Elle est masseuse professionelle à Belem et sa mère est membre de la police de Santarem.
  • Une plage de rêve, proche d'Alter do Chao, Brésil. Bruno nous rend visite par surprise. Venu de France, nous passerons près d'une semaine à vadrouiller dans les environs du fleuve Tapajos en compagnie de Patrick, notre hôte local. Bruno est le co-propriétaire du magasin de bijoux ethniques "Taïnoti" à Montpellier au 29, rue de l'Aiguillerie, où travaillait Siphay il y a quelques années.
  • Alter do Chao, Brésil. Patrick est un américain expatrié au Brésil. C'est lui-même un ancien voyageur à vélo et à peine arrivons-nous à Alter do Chao qu'il nous offre son toit. Il est enseignant-chercheur envoyé par la NASA pour apporter sa contribution sur la nature et la richesse des sols. Avec son tempérament bien à l'américaine, il nous a accueilli chez lui pendant près de trois semaines. En plus de nous faire découvrir l'Amazonie environnante, il nous a mis dans la culture prononcée de la bière qui officie au Brésil. Yeeaaaaah !
  • Santarem, Amazonie, Brésil. Eduardo, un couchsurfeur, nous invite généreusement chez lui. Nous le retrouverons plus tard à Alter do Chão car il doit partir travailler avec des communautés d'indiens situées à quelques centaines de km de la ville...
  • Itaituba, Amazonie, Brésil. Jayudo, est un chauffeur de camion passionné de moto. Lorsqu'il nous a vu sur les pistes difficiles de la transamazonienne il s'est arrêté pour discuter avec nous... nous l'avons retrouvé dans la ville d'Itaituba où nous avons partagé une soirée ensemble.
  • Sortie du "Parque Nacional Amazona", Amazonie, Brésil. Après les 400km les plus difficiles de notre traversée de l'Amazonie nous arrivons enfin à la sortie du parc national, signifiant pour nous la fin des grosses difficultés. C'est ici que nous rencontrons Jefferson et Elia, les deux gardes forestiers de parc, qui nous régalent d'un superbe repas ainsi que du petit déjeuner. Nous leur demandons si nous pouvons aller dans la jungle avec eux pour avoir une chance de voir le fameux jaguar... mais ce n'est pas possible...
  • Jacareacangua, Amazonie, Brésil. Alors que les problèmes techniques s'enchaîne sans nous laisser de répits nous décidons de faire un jour de pause dans ce village. Attirés par nos vélos, nous rencontrons rapidement Maria et son fils Jackson. Tandis que sa mère tient un petit restaurant, lui assure des travaux d'entretiens des espaces vert. A la vue de nos photos il nous avouera qu'il aimerait bien prendre un vélo et nous suivre...
  • Maison perdue, Amazonie, Brésil. Quelle belle surprise de trouver cette case alors que nous manquons d'eau, que le soleil frôle l'horizon et que nous sommes fatigués. Les deux Francisco, Anthonio et Divino acceptent de nous recevoir chez eux. Pendant les premiers instants nous ne sommes pas à l'aise avec ces "durs", ces hommes hors du temps, mais après une petite heure l’atmosphère se détend. Puis nous mangeons tous ensemble, parlons de leur vie de fermier, de la jungle mais aussi de la France, du football... Anthonio va jusqu'à nous cuisine, au feu de bois, un succulent gâteau à base de manioc.
  • Village km180, Amazonie, Brésil. Israel et Carolina nous voient surgir de nullepart, rouler dans ce petit village sans réellement savoir où nous allons. Leur pick up s'arrête à nos côtés et ils nous invitent à les rejoindre dans le petit restaurant situé 200m plus loin. Ils nous régalent de superbe plat, nous qui sommes revenu au régime riz, oeufs cru, pain, thon... Chef d'entreprise et passionné de pêche, il vient dans la région pour assouvir sa passion dans les superbe rivière du coin.
  • Village indien, Amazonie, Brésil. Dans ce petit village nous apprenons à connaître ceux qui vivent dans cette environnement si différent de ce que nous connaissons déjà. Nous passons deux jours et deux nuits chez eux et sommes surpris de devoir faire cette photo dans une pièce carrelée où se trouve une télévision... la mondialisation...
  • Porto Velho, Amazonie, Brésil. Sergio et Adriana nous invite dans leur superbe maison après avoir fait notre connaissance chez Edson. Lui est anthropologue et photographe amateur tandis qu'elle travaille dans le design et graphisme. Les amis et la famille se joignent à nous pour la dernière soirée avant notre entame de la transamazonienne...
  • Porto Velho, Amazonie, Brésil. Edson, tout nouveau adhérent de couchsurfing, et sa femme Silvianna nous invite généreusement chez eux. Adepte du boudhisme, très sensible aux problèmes environmmentaux, nous passons quelques soirées à discuter de la mondialisation, de la société brésilienne, française...
  • La Paz, Bolivie. Paloma et sa famille nous accueillent à La Paz pour un festin royal où tout le monde ira de son petit plat. En tant que français, nous avons proposé des crêpes bien sûr ! Elsa et Marie, qui nous hébergent à La Paz et qui étudient la médecine avec Paloma, sont de la partie.
  • La Paz, Bolivie. Elsa et Marie, ici accompagnées de Mäo, nous hébergent pendant plusieurs semaines dans leur modeste appartement. Leur programme chargé d'étudiante en médecine ne les empêchera pas de nous faire visiter les petites coins sympa de cette superbe capitale... implantée à plus de 3700m d'altitude.
  • Tambo Tambillo, Bolivie. Sur la route de La Paz, il fait encore froid et au détour d'un village on nous offre la cuisine pour pouvoir éviter de dormir dehors. L'hospitalité bolivienne commence réellement à prendre forme.
  • Coquesa, Bolivie. Juben et sa femme Marta nous accuillent pour manger un soir à la sortie du salar de Uyuni. Alors que nous sortons du salar les vélos plein de sel, il nous indique le coin du village avec de l'eau douce pour que nous puissions les rincer. Par la suite, il nous offrira du riz, du sucre et surtout de la bonne humeur autour d'un repas partagé
  • Ile d'Incahuasi, Salar de Uyuni, Bolivie. Alex (en rouge sur la photo) qui travaille à cet endroit mythique avec sa soeur nous offre une pièce non utilisée dans le musée, alors que nous montions la tente par un vent glacial. Premier grand moment d'hospitalité en Bolivie !
  • San Pedro de Atacama, Chili. Rodrigo, un ancien voyageur à vélo et guide de haute montagne, nous aborde sur la place centrale et finit par nous inviter dans sa maison encore en construction. Pendant une semaine, nous serons accuellis sur le terrain de sa maison en compagnie de sa femme Cécilia et de leur bout de chou Kiriku.
  • Calama, Chili. Cristian nous acceuille avec sa femme Cathy. Il exerce le métier difficile de mineur, il travaille 10 jours dans la mine pour se reposer les 10 jours suivants. Ils nous ont accueilli chaleureusement et n'ont pas hésité à nous préparer à manger avant la route difficile vers San Pedro de Atacama.
  • Antofagasta, Chili. Mauricio, un ami de Siphay lors de son premier séjour il y a 2 ans, nous accueille dans son petit appartement avec sa famille. Professionel du son, nous discutons technique autour d'un verre.
  • Valparaiso, Chili. Nevenka, mère d'une petite fille de 7 ans, étudie, travaille et gère un appartement qu'elle sous loue aux étudiants de la ville. Siphay l'avait rencontré lors de son premier passage au Chili, il y a deux ans, et à cette époque il lui parlait déjà de notre futur aventure à vélo... c'est avec une grande générosité qu'elle nous a hébergé durant 3 semaines dans cette ville magique...
  • Santiago, Chili. Virginie est en échange à Santiago. Après notre conférence à l'Université Autonoma nous souhaitons fêter cet évênement et retrouvons notre ami Felipe. Ce dernier nous présente Virginie en lui expliquant que nous n'avons pas de maison :) C'est sans hésiter qu'elle nous propose de garder nos affaires. Finalement nous faisons la fêtes tous ensemble et bénéficions de l'hospitalité de Virginie pour dormir au chaud.
  • Viña del Mar, Chili. Gladys, la grand mère de Siphay nous accueille très chaleureusement après deux années sans avoir vu son petit fils. Artiste peintre, elle profite de son temps libre pour enseigner sa passion.
  • Quilpué, Chili. A l'aube de ses 80ans, José Luis, le grand père de Siphay, est toujours en pleine forme. Ancien Commando de Marine et navigateur averti il nous fait rêver en partageant sont vécu riche et intense. Les retrouvailles avec son petit fils sont émouvantes.
  • Ruta 5, 250km au Sud de Santiago, Chili. Nous allons chercher un café dans une petite boutique ouverte au milieu de la nuit... Il est 2h du matin et ils n'ont pas de café mais souhaitent que nous restions avec eux pour leur raconter notre parcours... Ils nous invitent à boire un thé et nous leur montrons quelques photos... ainsi vont nos soirées sur la Ruta 5 !!!
  • Talca, Chili. Nous arrivons chez Dani, rencontrée à Montevideo, et fêtons l'anniversaire de Siphay de la meilleure des manières. Un asado, du Pisco et du Vino :) Dani et sa famille nous ont gâté et nous avons eu beaucoup de mal à quitter ce foyer où une excellente ambiance règne et où la générosité n'a pas de limite...
  • Puyehue, Chili. Nous roulons plus de 120km pour traverser les Andes d'Est en Ouest et ainsi passer la frontière Argentine-Chili. Nous roulons la nuit, sous la pluie, et arrivons dans cette boulangerie trempés et gelés... Ugo, le patron, nous accueille chaleureusement. Il fait ouvrir les fours pour réchauffer la pièce, nous offre un bon café chaud et quelques pâtisseries... Nous passerons la nuit chez eux... Un agréable retour au Chili !!!
  • Villa la Angostura, Argentine. Il y 40ans Mario a voyagé plus de 12 000km en stop à travers l'Amérique du Sud, puis il s'est installé en Honduras avant de revenir dans son pays d'origine. Il est charmé par notre projet et nous raconte quelques anecdotes sympas... Nous repartons avec le contact de son fils qui vit en Honduras et espérons le rencontrer d'ici quelques mois...
  • Villa Manihuales, Chili. Daniel nous invite dans un "Hospedaje" (Auberge). "Je vais mal dormir si je sais que je vous ai laissé sous la pluie toute la nuit" dit-il. Nous passons toute la soirée à discuter de son travail, de notre voyage, des françaises, ...
  • 5 km après Punte Murta, Chili. Osvaldo et Madora nous accueil dans leur modeste maison. Nous passons une excellente soirée à discuter de l'époque Pinochet... et nous dormons sur de confortables matelas...
  • Puerto Bertran, Chili. Oscar nous voit rouler la nuit dans le froid et s'arrête à côté de nous pour nous demander si tout va bien... nous finirons par dormir dans sa grange...
  • El Chalten, Argentine. Nous retrouvons Guillaume et Julie accompagnés de Thomas et Laura aussi rencontrés au prc Torres del Paine. Ils nous régales une fois de plus d'un superbe repas et d'une excellente soirée. Merci les amis !!!
  • 40km avant El Chalten, Argentine. Flaco, Diego et Fernando (déjà couché) nous ont invité à déguster un excellent mouton cuit au feu de bois...
  • Puerto Natales,Chili. Julie, Joël, Lola, Mélanie et Guillaume nous ont invité partout !!! Dans leur auberge, au bar et nous ont donné pas mal de vivre : lait en poudre, sucre, jambon, pain, gaz...
  • Puerto Natales, Chili. Mara et Anita nous ont gardé nos vélos lors de notre départ pour le parc Torres del Paine. A notre retour, elles nous ont régalé de succulents pizza et boissons locales. Nous devrions les revoir à Santiago !!!
  • Ushuaïa, Argentina. C'est à bord du magnifique voilier "Sauvage" que nous sommes invités à déguster des superbes pizzas maison et un délicieux brownie au chocolat. Avec un peu de chance nous devrions retrouver ce superbe voilier et son sympathique équipage d'ici 18 mois en Alaska...
  • Port Lockroy, Antarctica. Ce sont 2 anglaises, une allemande et une finlandaise qui nous invitent dans la base de Port Locroy. Nous nous régalons de bon vin et de crêpes dans cette ancienne base baleinière aujourd'hui entretenue par une association anglaise et ainsi remise en parfaite état...
  • Vernadsky base, Antarctica. Les ukrainiens nous invitent dans leur base scientifique installée en péninsule Antarctique. Nous sommes accueillis comme des VIP grâce à la notoriété des anciens du KIM
  • Antarctique. L'ancien équipage du Kim (www.kimenantarctique.com) nous offre deux mois à bord du voilier "Ocean Respect" pour partir retrouver le continent glacé...
  • Ushuaïa, Argentina. Daniel et Joëlle nous invitent à bord de leur superbe voilier en aluminium de 14m de long. C'est à bord de "Ocean Respect" que nous allons partir en Antarctique... Merci, merci, merci....
  • Buenos Aires, Argentina. Rocio, une amie de Siphay, nous invite dans son hôtel au centre de la capitale.
  • Buenos Aires, Argentina. Anne-Laure et Damien voyagent à la voile depuis la France. Ils nous invitent à les rejoindre sur leur bateau. Un super moment !
  • San Fernando, Province de Buenos Aires, Argentina. Brigitte, Jean-Yves, Léa, Laurène et Guillaume nous accueillent chaleureusement et généreusement dans leur magnifique maison à 30km à l'Ouest du centre de la capitale.
  • Montevideo, Uruguay. 5 jours au TOP dans cette auberge espagnole !!! Entre français, chiliens, mexicains et uruguayens nous découvrons Montevideo de la meilleure des manières :)
  • Rio Grande do Sul, Bresil. Lauro Barcellos, le directeur du musée océanographique de la ville de Rio Grande do Sul nous invite dans ces locaux. Nous avons eu le droit de visiter le musée mais aussi et surtout pu naviguer sur un voilier construit en 1885... un bateau classé au patrimoine national...
  • Imbituba, Brésil. Fabio, sa soeur et son petit ami, nous invient chez eux alors que nous tournons depuis de longues minutes dans ce village à la recherche d'un toît pour nous protéger de la pluie menaçante...
  • Florianopolis, Brésil. C'est Trevor qui nous invite dans son "auberge espagnol". Nous passons 3 jours avec des argentins, des brésiliennes, un américain, une lettonienne... soirée sur la plage et découverte des superbe plage de l'île de Florianopolis sont au programme...
  • Balneario Camboriu, Brésil. Felipe nous fait découvrir la ville "by night". C'est avec plaisir que nous partons dans des soirées à ciel ouvert où la samba et la Caipirinha coulent à flot...
  • Joinville, Brésil. Eduardo et ses parents nous ont régalé de succulentes spécialités brésiliennes. La générosité des couchsurfeur est sans limites !!!
  • Curitiba, Brésil. Pedro, une couchsurfeur exceptionnel !!! Nous passons 3 jours et 3 nuits à 6 (plus nos 3 vélos) dans un 20m²... une ambiance au top, un séjour que nous n'oublierons jamais.
  • Registros, Brésil. Nelson, sa femme et sa fille vivent dans une petite maison en haut d'une colline. Nous avons passé une superbe soirée à écouter les nombreuses histoires de sa vie...
  • Péruibe, Brésil. Antonella, une couchsurfeuse, et sa famille nous ont ouvert les portes de leur superbe villa situé aux abords de la jungle du parc écologique de Jureia-Itatins.
  • Santos, Bresil. Béatriz et ses parents nous ont fait découvrir les plats typiques du pays.
  • Santos, Brésil. Paulo, un ami de Siphay, nous réserve 5 jours inoubliables dans cette station balnéaire brésilienne.
  • Saly, Sénégal. Nous avons passé une semaine inoubliable en compagnie de notre famille et de nos amis qui sont venus nous rejoindre au pays de la Teranga...
  • Saint Louis, Sénégal. Dado nous a concocté un poulet yassa (poulet oignons, riz...) que nous ne sommes pas prêts d'oublier
  • Bango, Sénégal. Christine et Jean-Marie qui nous suivent sur le net depuis le début du périple, nous font profiter de leur superbe villa. C'est également l'occasion de déguster une viande succlente.
  • Saint Louis, Sénégal. Mamy et sa famille nous offrent un moment de vie locale. Les hommes sont partis travailler, et nous ne nous plaignons pas de cette compagnie exclusivement féminine :)
  • Saint Louis, Sénégal. Durant une semaine, Cécilia nous a chaleureusement accueilli et a fait preuve d'une grande tolérance vis à vis de notre vie nocturne agitée...
  • Dakhla, Maroc. Franck, en plus de nous offrir une splendide maison il nous fait découvrir sa passion pour les animaux et la photo. Ainsi nous avons pu observer les animaux du désert tels que vipères, chacal, oiseaux...
  • Désert du Sahara, Maroc. En plein désert Anika et Daniel nous doublent puis s'arrêtent. Ils nous préparent une super salade et nous offre un moment magique. Manger un plat frais au milieu du désert après avoir roulé plus de 100km sous le soleil...
  • Guelmim, Maroc. A 30km au sud de Guelmim, nous passons la nuit chez une famille marocaine. Ils nous offrent le repas et nous repartons le lendemain avec 8 litres d'eau chacun.
  • Biougra, Maroc. Famille Galléa. Ils nous accueillent dans une maison exceptionnelle. Dans le jardin les chevaux et le singe cohabitent. Nous nous souviendrons de ces deux jours passés en agréable compagnie. Merci Jean Charles, Najat, Ivan et Sofia !!!!!!
  • Casablanca, Maroc. Brian, Solidreamer et Solidhost !!! Vivement qu'on se retrouve au rendez vous fixé en Amérique Centrale.
  • Ondara, España. Laurena nous accueil dans sa superbe villa au bord de la mer
  • Valencia, España. Yasmin, la grand couchsurfeuse qu'est nous héberge 2 nuits. En plus d'être une cuisinière de talent, elle nous fait visiter sa ville et nous emmène vivre Valencia by night !!!
  • Oropesa, España. Monica, une cycliste aventurière qui nous offre un super repas et une très belle soirée
  • Reus, España. Gemma nous offre une visite guidée de la ville et un excellent repas accompagné d'un bon vin espagnol
  • Barcelona, España. Benjamin nous accepte chez lui pour deux nuits dans le confort de son appartement
  • Santa Margarida, España. Bruno nous a offert un repas que nous ne sommes pas prêt d'oublier.
  • Sète, France. Nathan, notre ami et premier SoliHost.
  • Bak Chan, Cambodge : La nuit est tombée et nous ne savons pas où nous allons dormir, en banlieue de la capitale cambodgienne. Alors que nous recherchons à manger, et qu'il commence à se faire tard, un local vient nous aider, et part demander à l’établissement d’en face. Finalement, des dizaines d’enfants viennent à notre rencontre et le plus vieux discutent en anglais avec nous pour nous informer que l’on peut dormir dans la petite église juste à côté d'où ils logent. Nous apprenons beaucoup de leur vie à l’orphelinat. Noun Nam, Kem Vanda, Thren Chantou, MaoDy, Sun Sambath et Sam JaneSo nous accueillent chaleureusement et nous partageons avec eux nos vidéos qu’ils nous ont dit vouloir montrer le dimanche suivant à tous les enfants de l’orphelinat ! Une rencontre hors norme une nouvelle fois.
  • Kampong Cham, Cambodge : Nous arrivons à Kampong Cham et ne savons pas encore où nous allons dormir. Alors que Siphay et Etienne recherchent un endroit convenable où installer nos hamacs proche de la ville, ils font la rencontre de Hugues et sa femme Lisa. Hugues est un français, kinésithérapeute / osthéopathe de formation et aussi quelqu’un qui a voyagé beaucoup d’années en Asie. Il a profité de ces années pour apprendre les médecines traditionnelles asiatiques (comme le massage thaï par exemple) et disposer d’un savoir faire unique qu’il rapporte de temps à autres en France. Lisa l’accompagne et à deux ils forment un beau duo de voyageurs. Grâce à Lisa, nous avons pu aussi avoir un panel large et surtout délicieux de la cuisine cambodgienne à chaque repas !
  • Chhloune, Cambodge : Il est tard et il nous faut trouver un endroit où dormir. Morgan part voir à la pagode du village et les moines nous accueillent sans problèmes. Comme tous les cambodgiens, Dara et Vicheth sont très curieux et posent tout plein de questions. Nous en apprenons plus sur leur vie monacale également de notre côté. Par exemple, ils ne mangent pas le soir nous disent-ils et s’exercent à la prière au moins 2 heures par jour. Tous les matins, les moines partent faire un tour du village et reçoivent des offrandes pour se nourrir. En échange ils bénissent leur demeure. Une rencontre enrichissante.
  • Bangkok, Thaïlande. Cyril et Caroline nous invitent chez eux pendant plusieurs jours à Bangkok. Cyril était en classe avec Morgan en école d’ingénieurs. Il travaille en tant qu’ingénieur logistique. Caro est ingénieur informatique. Ces deux là se sont récemment fiancés et vivent en tant qu’expatriés à Bangkok dont ils nous font profiter grâce à leur appartement dans une résidence huppée et aussi le cercle d’amis français qu’ils ont.. De sacrés bons moments auront été passés avec eux lors des soirées à Bangkok !
  • Khlong Yai, Thaïlande. A Trat, plus tôt dans la journée, Micha et Addie nous interpellent et nous demandent où nous allons dormir ce soir. Ni une ni deux, ils nous invitent chez eux 70km plus loin. Ils sont aujourd’hui retraités, ayant fait tous deux leur carrière en Angleterre. Micha a travaillé pour une compagnie aérienne finlandaise et Addie pour une chaîne d’hôtels. Au final nous resterons 2 nuits chez eux pour découvrir ce petit port typiquement thaï. Nous échangeons pas mal sur leur passé et la culture thaï en leur compagnie, alors qu’ils insistent pour nous inviter pour l’apéro. Une jolie rencontre.
  • Bangkok, Thaïlande. Une solidhost sans notre hôte ! C’est bien la première fois. Mais Maija nous a bien aidé en nous laissant les clés de son appartement à Bangkok. Nous avons eu son contact grâce à l’amie d’un contact qui nous avait hébergé à Auckland en Nouvelle Zélande. Maija est professeur ici à Bangkok depuis 5 ans. D’une gentillesse incroyable, même lorsqu’elle n’est pas en vadrouille à Bali ou ailleurs pour les fêtes, nous partageons de bons moments en sa compagnie.
  • Katherine, Northern Territory, Australie : Jenny et Tom sont de jeunes professeurs dans cette communauté dont les enfants sont composés pour moitié d’aborigènes. Ils nous expliquent leur point de vue sur l’éducation et nous partageons d’intéressantes discussions sur ce qui ne tourne pas rond dans notre système. Ils nous font également part de leur rêve de s’installer en Tasmanie et de monter une école privée fidèle à leurs propres valeurs de l’éducation.
  • Darwin, Northern Territory, Australie. Sophie est une amie de Marion, une amie de longue date de l’équipe Solidream. Alors que nous arrivons en ville après plus de 3000 kilomètres dans l’Outback, Sophie nous ouvre les portes de sa maison avec piscine. Elle est avocate de formation et essaie de faire sa place en Australie. Dommage que l’amour puisse avoir le dessus sur la volonté d’hospitalité parfois : le petit ami de Sophie, qui n’était pas là lors de notre passage, a souhaité que l’on quitte le domicile car l’idée de voir sa dulcinée seule à la maison avec nous 4 ne lui plaisait pas… Tony, un de leur colocataire, est vendeur aux enchères et partait le lendemain pour la Tasmanie.
  • Darwin, Northern Territory, Australie. Alors que nous sortons de la bibliothèque à Darwin après avoir travaillé sur nos images, Jacquie et Ali nous abordent en nous demandant « Etiez-vous à Tennant Creek il y a quelques jours ? ». Effectivement nous y étions et le journal local avait fait un article sur nous. Un peu en galère de logement, elles décident de nous inviter à dormir sur la terrasse de chez elles.
  • Darwin, Northern Territory, Australie. Brenda et Guy sont des kiwis, comprenez néo-zélandais. Tous deux avocats, ils sont installés depuis longtemps et sont de vrais « Territorians ». Hamish, leur fils, étudie le droit à Brisbane. Brenda est une cuisinière hors paire et Guy se débrouille pas mal non plus ! A eux deux, ils nous cuisinent de succulents repas. Vraiment très serviables, ils nous laissent rester chez eux quasiment 10 jours avant de prendre nos avions respectifs vers l’Asie. Ils font des allers-retours tout le temps pour amener notre matériel à l’aéroport. Vraiment l’hospitalité kiwi retrouvée à ce bout de l’Australie !
  • Vientiane, Laos : Thi-Von est une amie de la famille de Siphay. Elle accepte de nous accueillir chez elle dans la capitale du Laos pour quelques jours alors que nous faisons faire nos visas chinois pour la suite du voyage. Passionnée de cinéma, elle partage avec nous ses créations de films d’animation. Elle est professeur d’histoire-géographie au lycée français de Vientiane et nous invite pour présenter notre projet devant une classe de 6ème. Sa petite fille de quelques mois, Padmé, est là elle aussi et ne bronche pas du tout ! Adorable et joueuse, elle égaie notre séjour de sa bonne humeur.
  • Luang Prabang, Laos : Nathalie est une canadienne tombée sous le charme de Luang Prabang et qui s’y est installée pour quelques années. Elle est la patronne d’un restaurant bien sympa, le « Dien Sabai » où elle nous a invités à manger après avoir découvert notre projet lors d’une présentation que nous avons animé dans un autre bar à elle : « La Pistoche ». Mathilde, à nos côtés, est une femme courageuse qui a décidé de partir en vadrouille avec ses deux enfants et 3 billets « tour du monde » en poche.
  • Luang Prabang, Laos : Yannick est le cousin de Chansy (la mère de Siphay). Malgré être très occupé par ses restaurants, dont “L’Éléphant” le plus fameux pour la cuisine française en ville: elephant-restau.com Une fois les familles parties, nous nous sommes retrouvés tous les 3 de nouveau en mode « SDF à vélo »… mais pas pour longtemps car Yannick s’est fait un plaisir de nous régaler pendant les quelques jours que nous prolongeons à Luang Prabang. Plateaux de fromage, vin rouge, pavé de bœuf au poivre vert, … sans oublier les apéritifs accompagnés de Pastis et whisky de choix. Nous passons des soirées mémorables, faisons de superbes rencontres et élargissons encore la famille Solidream. Yannick a poussé la générosité et l’hospitalité à son paroxysme. Merci.
  • oten, Laos : Yannick, Jean-Marc, Dani et Suzy ont été nos ange-gardiens : nous étions trop limités en temps pour passer le week-end en ville à Luang Prabang avant de reprendre la route. Qu’importe, ils décident que nous resterons et nous emmènent en voiture avec les vélos dans la benne jusqu’à la frontière chinoise, 350 km plus loin ! De ce fait, ils nous ont offert un dernier week-end mémorable en leur compagnie ainsi que le partage d’un pique-nique convivial entre amis qu’ils sont devenus, dont seul Yannick a le secret.
  • Kunming, Chine : Une famille en or ! Contactés grâce à Couchsurfing, Jonathan, Annie et leurs enfants nous ont largement fait profiter de leur hospitalité à coups de repas copieux. Ils nous ont offerts 4 nuits dans l’appartement de leurs parents inoccupé en face du leur, nous laissant un endroit pour nous tous seuls ! Quelque chose de rare et précieux pour nous. L’ambiance qui règne dans leur foyer est remarquable de bonne humeur, et ils nous l’ont fait partager lors d’un exercice de « pilates » collectif pour rester en forme durant ces 4 jours de pause ! Quelle expérience pour de nous que de commencer le repas par une prière et finir la soirée tous allongés dans le salon, en face d’un DVD où une femme nous dicte les gestes à réaliser. Nous sommes avec cette famille, que nous connaissons depuis 1 jours seulement, allongés sur des tapis dans le salon, en tain de pleurer de rire en faisant des abdos, des pompes et autres exercices acrobatiques… on en rit encore aujourd’hui.
  • Chengdu, Chine : Jill, une couchsurfeuse, nous laisse l’ancien appartement de sa famille pour les jours que l’on a à passer à Chengdu pour nos soucis administratifs (renouvellement de passeport et de visa chinois). Une fille fun qui nous emmène dans les bons restaurants qui font la réputation culinaire de la ville ainsi que dans des bars bien sympas pour profiter à fond de cette mégapole de 14 millions d’habitants. Encore étudiante en économie internationale, elle a également de beaux projets de voyage en tête et c’est tant mieux !
  • Đắk Glei, Vietnam : Comme chaque fin de journée, nous cherchons un endroit pour manger et dormir. En sortant du village, un homme nous interpelle et nous invite à une cérémonie. Oui oui, nous fêtons bien un anniversaire de mariage (cela fait une semaine !) et sommes conviés à la table des plus jeunes pour un apéro sans pareille ! Les plats de la cuisine vietnamienne ne laissent paraître aucun morceau de table et ils sont tous aussi excellents les uns que les autres. La bière coule à flot et c’est dans une ambiance de fête que nous irons nous coucher chez Mérica, l’un d’eux, qui nous invite sympathiquement chez lui pour passer la nuit !
  • Đắk Glei, Vietnam : Après la fête arrosée avec lui et ses acolytes, Mérica, avec qui nous avions échangé le plus durant la soirée car il parlait un peu anglais, nous laisse dormir « chez lui », c’est-à-dire dans l’atelier de confection de poutres en bois plein de poussière et de sciure… Au moins nous avons un toit ! Sauf qu’au beau milieu de la nuit, un camion débarque pour charger une trentaine de ces poutres qui remplissent la salle. Et nous, encore entamés de la soirée, allons poser notre bâche et duvets un peu plus au fond de la salle dans un vacarme assourdissant… Le matin, ils nous offrent un délicieux café viêt avec les ouvriers de l’entreprise et nous repartons sur nos vélos.
  • Kam Duc, Vietnam : Après un repas dans leur restaurant et la pluie menaçant dehors, nous demandons à cette famille s’il serait possible de dormir sous leur toit. Ils se concertent et acceptent rapidement. Nous aidons à ranger le restaurant, et c’est ainsi que nous rentrons dans l’intimité du quotidien d’une famille vietnamienne à regarder leur programme TV favori et observer leurs petites habitudes. Leur gentillesse est confirmée le lendemain matin lorsqu’ils nous offrent à manger pour le petit déj’ alors que nous étions sur le point de nous en aller après leur avoir offert une « carte postale Solidream ».
  • Luang Prabang, Laos : Toute la famille est venue de France pour nous rendre visite dans cette ville mythique. Même une amie, Paloma, a fait le déplacement. Ensemble, nous profitons d’une grande pause dans ce voyage pour nous ressourcer auprès de nos parents et amis. Le luxe d’avoir sa famille à portée quand ils nous ont aussi souvent manqués est incommensurable. Ginette & Jean-Pierre, Claude & Sylvie, Christian & Agnès et enfin (et surtout) Chansy nous ont bien régalés pendant ces deux semaines à Luang Prabang. Chansy a grandement contribué à organiser ces retrouvailles afin que tout le monde passe un excellent séjour. Beaucoup de personnes de la famille de Siphay ont également fait le déplacement de France mais nous ne pouvions pas mettre tout le monde sur la photo
  • Luang Prabang, Laos : Jean-Marc et sa femme Dani respirent la joie de vivre à eux deux. Presque pas étonnant que, au détour d’un bar de Luang Prabang, accrochés par notre histoire, ils nous invitent donc pour un déjeuner dans leur somptueuse villa. Jean-Marc est un artiste qui a commencé sa vie comme backpacker en Thaïlande. Après s’être trouvé un talent de peintre (en plus de plein d’autres), il s’est fait un nom sur le marché de l’art et vous devriez aller jeter un œil sur ses toiles, ça vaut le détour : http://www.tribangha.com/. Nous passons de très agréables moments en leur compagnie.
  • Souk, le grand père de Siphay, fait le déplacement pour nous rendre visite dans son pays natal. Il vit en France et c’est la quatrième fois qu’il retourne au Laos en 20 ans. L’événement est de taille et l’émotion au rendez-vous lorsque nous l’écoutons raconter ces histoires d’ancien. Ambassadeur, ministre (Cf photo en arrière plan), député… Souk a cumulé les titres et postes importants pour sa nation et c’est les yeux brillants qu’il nous explique toute la complexité des relations diplomatiques, du communisme, du rôle de la Chine ou du Vietnam dans l’histoire du Laos, de la corruption dans les hautes sphères de nos sociétés… Aujourd’hui, toujours attaché à faire la bien pour son peuple, Souk traduit des revues scientifiques du Français vers la Laotien pour permettre aux jeunes de son pays d’avoir un meilleur accès à la connaissance et l’éducation. Lek, le frère de Souk, vit toujours au Laos et nous héberge dans la maison familiale. Il n’a jamais voulu quitter son pays et s’est battu pour rester, même durant la période difficile de la fin des années 70 et des années 80. Son expérience dans les camps d’internement l’a marqué mais il reste silencieux sur ce sujet. Chansy profite de ce séjour exceptionnel où elle se retrouve aux côtés de son père et de son fils ainsi que son frère, sa sœur, ses cousins, ses tantes, ses oncles… dans le pays qui l’a vu grandir avant de partir vivre en France.

SolidHost = Solidarité, Hospitalité et Générosité

Les personnes qui nous hébergent à travers les pays sont réunis dans cet album. Sans eux notre voyage perdrait de son intérêt. Merci à eux pour leur hospitalité.


 

 
Mots-clés: