Menu

Tour du monde à vélo au collège

Partir réaliser son rêve de gosse, voyager pendant trois années autour du monde, peut provoquer des évènements totalement inespérés. Et bien souvent pour le meilleur. Un jour, nous recevons un appel de Ricardo, un ami d’ami, qui souhaite nous rencontrer pour partager une idée de projet. Ricardo est chargé de projets prévention, promotion et éducation pour la santé du comité de la Ligue Contre le Cancer du Gard. A priori rien à voir avec Solidream…

Dans le cadre de son activité, il doit mettre des actions en place pour sensibiliser les jeunes à la santé afin de réduire les risques potentiels de cancer chez les futurs adultes. Aller dans un collège pour parler du cancer ? Dur ! C’est là que Ricardo précise : « C’est pour ça que j’ai pensé à vous. » !?

L’idée est simple mais tellement efficace : s’appuyer sur le film Solidream, sur nos images et notre témoignage, pour encourager les jeunes à aller jouer dehors. Génial ! L’activité physique sera ensuite l’occasion de motiver les jeunes à manger plus sainement et à rester en bonne santé.

Le projet « Tour du monde à vélo au collège »

A travers le projet « tour du monde à vélo au collège », la Ligue Contre le Cancer souhaite mettre en place une démarche de promotion de l’activité physique. Ainsi, dans les collèges sélectionnés, ils mettent à disposition 2 vélos d’appartement avec trois objectifs :

  1. Réaliser un tour du monde (40 000 km) en se relayant sur les machines, avant le 31 mai. (On fait la somme des compteurs des 2 vélos + les kilomètres que les élèves font à vélo ou à pieds pour venir au collège et le week-end, avec une attestation signée des parents pour confirmer)
  2. Impliquer le plus de personnes possible (élèves, équipes pédagogiques et familles).
  3. Rédiger (les élèves) un projet portant sur les thématiques santé, environnement et solidarité.

 

L’établissement qui atteint les 3 objectifs remporte un chèque (montant en fonction du nombre de collèges ayant atteint les objectifs) pour réaliser le projet rédigé par les élèves (objectif 3). Cela peut aller de la collecte de nourriture pour partager avec les personnes dans le besoin, une sortie en montagne avec des personnes âgées ou un ramassage de déchets le long d’une rivière avec pique-nique pour tout le monde.
Afin de motiver les élèves (et aussi le personnel encadrant), nous diffusons la première partie (52 min) du film Solidream qui met en lumière les valeurs de partage, de solidarité, d’amitié et du dépassement de soi. La projection est suivie d’un débat que nous animons (Brian, Siphay ou Morgan). La deuxième partie est diffusée lorsque les élèves atteignent 20 000km (la moitié du tour du monde).
Tout au long de l’année, nous (Solidream) rédigeons des chroniques pour encourager les jeunes à poursuivre leur aventure.

Quelques chiffres et résultats pour illustrer ce beau partenariat de 2016-2017 (soutenu par ADREA mutuelle) avec deux collèges dans le Gard pour commencer (projet qui continue en 2018) :

  • 3 collèges, soit 1025 élèves et 125 adultes
  • 93% des élèves ont participé
  • 31% du personnel a pédalé
  • En fin d’année, 62% des élèves ayant répondu au questionnaire avaient augmenté leur activité physique
  • Le collège Fréderic Desmont à Saint Génies de Malgloires a totalisé 26 451 km et reçu 1200€. Avec cet argent, les élèves ont décidé de mener le projet suivant :
    • Permettre l’accès à l’éducation des enfants travailleurs de la ville de Sucre (Bolivie). Dans le cadre de l’école mobile portée par une ONG (connue de l’établissement), le collège souhaite pouvoir créer une correspondance avec ces enfants. Mais aussi d’acheter du matériel pour l’école mobile. Cette école mobile axe son travail sur l’éducation à l’environnement et à la santé. Ce projet permettra à l’ensemble des élèves du collège de partager avec d’autres enfants leurs connaissances sur la santé, l’environnement et de faire preuve de solidarité.
  • Le collège Jean Moulin à Alès a totalisé 20 050 km et reçu 800€. Avec cet argent, les élèves ont décidé de mener le projet suivant :
    • Création d’un jardin potager au collège. Apprentissage du jardinage, lien avec l’environnement et la nature. Faire du compost avec les déchets de la cantine. La finalité étant de pouvoir offrir les légumes cultivés à une cantine solidaire (dans les quartiers d’Alès) afin de sensibiliser les élèves à une démarche solidaire.

Ce projet, initié par Ricardo et en collaboration avec Solidream, reflète bien le potentiel d’une intention bienveillante, ajoutée à une confiance en la capacité des jeunes à entreprendre. Ricardo voulait sensibiliser les jeunes à la santé en les rendant acteurs et responsables d’un projet. Faire plus de 40 000 km à vélo peut paraître insurmontable, mais par la force du collectif ils ont découvert que c’est possible. On espère ainsi leur donner confiance en leurs capacités et les encourager à ne pas perdre de vue leurs rêves, mêmes les plus grands…

En 2018 le projet poursuit son développement dans de nouveaux établissements du département du Gard mais aussi de l’Hérault et de la Lozère.

Send this to a friend