Menu
40. Julie rachète notre radeau | Solidream - Rêves, Défis et Partage
6949
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-6949,attachmentid-6949,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

40. Julie rachète notre radeau

Après 8 jours et 700km sur la rivière nous arrivons le 3 juillet à Dawson City et recherchons activement une personne pour acheter notre radeau. Julie travaille dans l'économie sociale pour le Chantier Economique et Social du Québec, également présent dans le Yukon. Elle accepte de nous racheter notre radeau pour la moitié de son coût de revient. Il servira dans le projet de relancement de « Tent City » à Dawson, espace de camping permanent et gratuit durant la saison d'été, dédié aux jeunes qui viennent travailler dans cette région et qui ont du mal à se loger. En effet, il est interdit de camper aux abords de la ville mais aucune loi n'existe sur la surface du fleuve.

Après 8 jours et 700km sur la rivière nous arrivons le 3 juillet à Dawson City et recherchons activement une personne pour acheter notre radeau. Julie travaille dans l’économie sociale pour le Chantier Economique et Social du Québec, également présent dans le Yukon. Elle accepte de nous racheter notre radeau pour la moitié de son coût de revient. Il servira dans le projet de relancement de « Tent City » à Dawson, espace de camping permanent et gratuit durant la saison d’été, dédié aux jeunes qui viennent travailler dans cette région et qui ont du mal à se loger. En effet, il est interdit de camper aux abords de la ville mais aucune loi n’existe sur la surface du fleuve.