Menu
L’Homme descend du singe | Solidream - Rêves, Défis et Partage
9572
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-9572,attachmentid-9572,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

L’Homme descend du singe

Encore un vertigineux cueilleur de fruit. À plus de 15 mètres de haut, aidé de simples gros clous en guise de marches le long du tronc, cette homme singe restera plus d’une heure en haut de son perchoir, d’où il décrochera des centaines de fruits avec sa longue perche. C’est surtout quand il descend que l’on peut voir le danger de cette pratique, car même avec l ‘expérience, il prend son temps et se montre clairement plus serein une fois les pieds au sol.

Encore un vertigineux cueilleur de fruit. À plus de 15 mètres de haut, aidé de simples gros clous en guise de marches le long du tronc, cette homme singe restera plus d’une heure en haut de son perchoir, d’où il décrochera des centaines de fruits avec sa longue perche. C’est surtout quand il descend que l’on peut voir le danger de cette pratique, car même avec l ‘expérience, il prend son temps et se montre clairement plus serein une fois les pieds au sol.