Menu
Festivités | Solidream - Rêves, Défis et Partage
11199
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-11199,attachmentid-11199,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Festivités

Brian donne son sentiment : “En soirée, je ne suis généralement pas le dernier couché. Mais cette soirée est un enchaînement de réjouissances, une succession d’intenses tranches de bonheur qui se réduisent à un seul phénomène inépuisable : la retrouvaille physique tant attendue dans l’appréciation de l’altérité. C’est-à-dire le simple fait de se réjouir des qualités de l’autre pour ce qu’il est, une célébration complice de la redécouverte des individualités qui composent notre cercle personnel. Et pour cette raison, bien évidemment la soirée fut trop courte. Mais que dire, à part merci ? Merci d’être venus ? Oui, bien sûr. Mais surtout merci à la vie d’avoir fait que nos chemins se soient croisés et merci à cette fête d’exister pour qu’ils se recroisent de nouveau.“

Brian donne son sentiment : “En soirée, je ne suis généralement pas le dernier couché. Mais cette soirée est un enchaînement de réjouissances, une succession d’intenses tranches de bonheur qui se réduisent à un seul phénomène inépuisable : la retrouvaille physique tant attendue dans l’appréciation de l’altérité. C’est-à-dire le simple fait de se réjouir des qualités de l’autre pour ce qu’il est, une célébration complice de la redécouverte des individualités qui composent notre cercle personnel. Et pour cette raison, bien évidemment la soirée fut trop courte. Mais que dire, à part merci ? Merci d’être venus ? Oui, bien sûr. Mais surtout merci à la vie d’avoir fait que nos chemins se soient croisés et merci à cette fête d’exister pour qu’ils se recroisent de nouveau.“