Menu

Bertrand rejoint Solidream au Canada

Bertrand, Morgan et Siphay en Antarctique

Rappel : Bertrand est un des membres fondateur du projet Solidream. Il a voyagé avec Siphay et Morgan pendant les 6 premiers mois de l’aventure. Après avoir traversé le Sahara et navigué dans les mers les plus dangereuses du monde pour rejoindre le continent Antarctique Bertrand est retourné en France puis en Suisse. Depuis il assiste l’équipe principalement pour les aspects logistiques et financiers.

Un p’tit retour aux sources ? Allez, vendu !

Bertrand : « En mars dernier, un an après mon retour en France, j’ai perçu les premiers signes de démangeaison qui ne m’ont plus quittés… j’avais envie de retrouver mes compagnons d’aventure et de faire partager cela à ma compagne.

Il est parfois difficile de se représenter la complicité que l’on peut développer lors d’un périple comme celui-ci. On vit 24h/24 ensemble, chose qui n’arrive pratiquement jamais dans la « vraie vie », et surtout, on est constamment confronté à des situations fortes que l’on doit surmonter ensemble.
Les mots me manquaient pour décrire cela à mon amie, et j’avais envie de lui faire découvrir ce que j’avais vécu durant un peu plus de 6 mois. L’idée était donc d’acheter un tandem afin de partager quelques semaines en compagnie des solidreamers. Malheureusement, elle n’a pas pu se rendre disponible… c’est donc seul que j’irai les rejoindre. »

Partir d’accord, mais où et combien de temps ?

Bertrand et Siphay dans le Sahara

Bertrand : « Partant du principe qu’il était difficile de prendre plus de 3 semaines de vacances (et oui il y en a encore un dans l’équipe qui bosse ;)), il fallait trouver un endroit accessible en avion. Je souhaitais également voyager dans la nature sauvage pour me couper du monde et pouvoir profiter pleinement de mes amis. Mon premier choix s’était porté sur le tour de l’île du Nord en Nouvelle Zélande. Mais, lorsque les gars m’ont parlé de leur projet de descendre le Yukon en radeau « fait maison »…j’ai tout de suite été séduit.

L’aventure se déroulera donc dans le Grand Nord Canadien, territoire sauvage, coupé du monde, où nous descendrons près de 735 km de ce fleuve mythique, comme l’ont fait avant nous les chercheurs d’or dès la fin du XIXème siècle.
Si le temps le permet, je les accompagnerai également quelques kilomètres en direction de l’Alaska… Inch’ Allah ! »

Et niveau préparation ?

Espagne – Septembre 2010

Bertrand : « Cette décision ayant été prise il y a peu, j’ai du devoir préparer le périple en seulement 3 semaines. Je fais du sport plusieurs fois par semaine, ce qui me maintient en forme, mais niveau vélo, ce ne sont pas les quelques kilomètres autour du lac de Neuchâtel ni le vélib parisien qui m’ont entraîné. Je vais donc devoir enfourcher ma monture pour me préparer un minimum. J’avais également pensé à prendre un câble et à me faire tirer à la manière d’un musher avec ses chiens de traineaux : au Canada, c’était dans le thème…hélas, ils ont refusé 😉
Grâce à l’aide de Vélo Montbéliard, qui a changé mon moyeu Rholoff en prévention (cf article) mon vélo est opérationnel pour ce nouveau challenge avec dame nature.

Nous aurions donc dû être un équipe de 5, pour la première fois dans l’aventure Solidream. Malheureusement Etienne a dû rentrer en France suite à sa fracture de la clavicule. Nous ratons donc cette occasion unique de faire un bout de voyage avec l’équipe complète durant ces 3 semaines. Mais je vais de nouveau pouvoir passer du temps avec eux, discuter au bord d’un feu, manger des poissons fraîchement pêchés, dormir dans la nature, paisible, sauvage et imprévisible. Je vais pleinement profiter de chaque seconde qui passe, revivre quelques semaines hors du temps, en un mot, être libre… »