Menu

Etienne rejoint l’équipe Solidream pour traverser les USA

Etienne Houles
Etienne Houles

Voici plusieurs mois qu’Etienne nous a demandé s’il pouvait venir se joindre à nous, vivre l’aventure à nos côtés, passer dans les coulisses du projet Solidream. Pour nous il était clair que nous ne pouvions pas rater cette opportunité, celle de partager notre vécu avec un de nos meilleurs amis, déjà compagnon de voyage dans les années 2000. Et derrière les coulisses justement, Solidream est pour nous une très grande histoire d’amitié.

Etienne écrit :

« Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité » magnifique expression d’Antoine de St-Exupéry, qui pour moi prend tout son sens associée à SOLIDREAM. Voilà plus d’une année que mes amis sont partis réaliser leurs rêves, et sillonnent les routes du monde, à la découverte d’autres cultures, personnes, expériences, …

Par manque de cran, par peur d’un je-ne-sais-quoi, voilà un an que les remords me rongent et que les regrets m’envahissent. Cela m’aura toutefois appris une chose : me voilà désormais sûr de mon envie et mon choix de rejoindre mes amis pour cette expérience.

Vous n’imaginez pas à quel point, l’excitation et la motivation est SOLIDE, depuis que j’ai eu la confirmation que j’allais pouvoir rejoindre la dream team pour 6 mois. Je vous assure que la pression, la monotonie et le stress du boulot est beaucoup plus agréable depuis l’annonce de cette nouvelle. Le compte à rebours est lancé; me voilà dans les préparatifs 🙂

Je ne sais pas trop comment exprimer à mes proches les sentiments qui m’animent à l’heure actuelle, je pense qu’ils comprennent mon choix.

En tout cas, ils savent à quel point l’amitié qui me lie à Solidream est grande, voilà pourquoi ils me soutiennent.

Vivement que je retrouve ma bande de potes… 😀

Siphay, Brian, Morgan, un seul mot: SOLIDITE… 🙂 »

Si nous ne doutons pas de ses capacités physiques (des années d’athlétisme du haut de ses 1,96m) et mentales à relever les défis que nous projetons pour le futur, nous avons du réfléchir aux aspects sociaux et logistiques d’un quatrième membre… Notre système de décision « deux contre un » ne se sera plus valable et nous nous attendons à des « deux contre deux » difficile à solutionner et longs à débattre (mise en place de la bonne vieille méthode « pile ou face » ?). On ne se rend pas compte de l’importance d’un système qui paraît si simple, mais nous avons beau être les plus grands amis du monde, vivre en permanence ensemble sans jamais avoir son espace personnel est parfois délicat à supporter. Cela crée inévitablement des tensions que nous savons désormais bien gérer. A quatre, nous devrons réajuster certains paramètres.

De plus, être trois comporte de nombreux avantages et une personne de plus peut, par exemple, rendre le contact plus difficile dans les villages modestes d’Amérique Centrale ou d’Asie. Par conséquent, bénéficier de l’aide des gens sera peut-être désormais plus difficile. Nous reviendrons sûrement vers des solutions comme Couchsurfing pour être hébergés par exemple. D’un autre côté, nous aurons un larron supplémentaire pour entraîner le groupe vers l’avant. La motivation d’un membre de l’équipe se répand facilement sur les autres, et avoir une personne de plus signifie donc bénéficier d’un entrain encore plus important que celui que nous avons déjà à trois.

Nous nous sommes donc mis d’accord pour recevoir Etienne à Phoenix aux USA, le 10 Février 2012 pour remonter tous les quatre les Etats-Unis et le Canada jusqu’en Alaska. Cela représente environ 6 mois de voyage pour lui. Sur le chemin plusieurs challenges sont prévus, lui même n’est pas au courant de ce qui l’attend… Pas seulement du vélo bien entendu…

Guillaume Comines, un de ses meilleurs amis écrit :

Entrainement...
Entrainement…

« Etienne, ou encore Franklin comme on l’appelle en Pays de Savoie, déborde de générosité et d’envie de partage. En effet, il est compliqué de ne pas s’entendre avec ce Sudiste affichant toujours un sourire « Colgate » et profitant des personnes et des moments présents.

Pour avoir voyagé quelques peu avec ce baroudeur au mode de vie bohémien sur certains aspects, il vous sera difficile de visiter un lieu sans passer par la case « hôpital ». A son tableau de chasse, les hôpitaux de Papeete, de Bayonne, de Montpellier, de Paris, de Corse ou encore de Croatie … (peut-être de Grèce ??).

Mais ses envies d’aller de l’avant rattraperont vite le retard passé à laisser son empreinte dans ces établissements pour ce roi de la fracture incontestée.

Enfin pour finir sur ce sportif accompli voyageant en général qu’avec un simple baluchon, c’est une personne qui aime aller à la découverte du monde et au contact de ses différentes populations. Je pense que ce projet pour lui reflète à merveille la philosophie de votre assoce « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité ».

Bon voyage l’Aveyronnais. »

Notre grand ami (sans mauvais jeux de mots), nous t’attendons de pied ferme comme un cadeau de Noël. T’imaginer à nos côtés nous emplit d’envie pour relever de nouveaux défis. Tu es déjà et seras dans nos têtes et nos discussions sur ces derniers kilomètres qui nous mèneront jusqu’à Phoenix, au pays de l’oncle Sam. Prépares-toi bien, ça ne sera pas facile tous les jours !

Morgan Monchaud

www.solidream.net

Mots-clés: