Menu
Qui est le capitaine du navire ? Daniel Gazanion, 71 ans, un gaillard toujours bien bâti. Le voir se faufiler sur le pont de son voilier (et en haut du mât) vous laisse penser que le concept d’”âge mûr” est encore une belle connerie inventée par l’homme. Malgré ses 2 doigts coupés lors d’une course de side-car quand il était jeune, il vous prend l’écoute des mains si vous n’êtes pas assez rapide lors d’une manoeuvre ! Il est grand-père, mais après avoir navigué des années au sextant il sait se réjouir des outils modernes pour lire la météo, tracer son cap et communiquer via les liaisons satellites. | Solidream - Rêves, Défis et Partage
15726
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-15726,attachmentid-15726,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Qui est le capitaine du navire ? Daniel Gazanion, 71 ans, un gaillard toujours bien bâti. Le voir se faufiler sur le pont de son voilier (et en haut du mât) vous laisse penser que le concept d’”âge mûr” est encore une belle connerie inventée par l’homme. Malgré ses 2 doigts coupés lors d’une course de side-car quand il était jeune, il vous prend l’écoute des mains si vous n’êtes pas assez rapide lors d’une manoeuvre ! Il est grand-père, mais après avoir navigué des années au sextant il sait se réjouir des outils modernes pour lire la météo, tracer son cap et communiquer via les liaisons satellites.