Menu
35. Morgan a faim | Solidream - Rêves, Défis et Partage
8998
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-8998,attachmentid-8998,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

35. Morgan a faim

Le matin nous nous sommes levés à 4h. Dans le noir nous enchaînions les chutes, surpris par des portions de sable que nous ne pouvions pas voir de nuit. Le vent n’est pas favorable ce jour là et Morgan à une forte fièvre. Il enchaîne le plat de la veille qu’il n’avait pas réussi à manger : les désormais classiques pâtes au thon ! Morgan : "Ce jour là nous faisons 180km que je n'oublierais jamais. Je me surprenais à avoir froid par 45ºC, des frissons sur tout le corps et un mal de gorge de plus en plus douloureux. Je me forçais à manger car je savais qu'il me fallait de l'énergie mais je n'avais aucun appétit. Mais je savais qu'il fallait avancer, il n'y avait pas d'autres solution ce jour là."

Le matin nous nous sommes levés à 4h. Dans le noir nous enchaînions les chutes, surpris par des portions de sable que nous ne pouvions pas voir de nuit. Le vent n’est pas favorable ce jour là et Morgan à une forte fièvre. Il enchaîne le plat de la veille qu’il n’avait pas réussi à manger : les désormais classiques pâtes au thon !
Morgan : « Ce jour là nous faisons 180km que je n’oublierais jamais. Je me surprenais à avoir froid par 45ºC, des frissons sur tout le corps et un mal de gorge de plus en plus douloureux. Je me forçais à manger car je savais qu’il me fallait de l’énergie mais je n’avais aucun appétit. Mais je savais qu’il fallait avancer, il n’y avait pas d’autres solution ce jour là. »