Menu
25. Auto-stop, pour rattraper le temps « perdu » | Solidream - Rêves, Défis et Partage
9360
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-9360,attachmentid-9360,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

25. Auto-stop, pour rattraper le temps « perdu »

Après nos 200km d'expédition en jungle nous réalisons que nous avons perdu pas mal de temps sur notre planning. S'ajoute à cela que la route que nous empruntons maintenant est franchement désagréable. Pas de place pour les vélos, des centaines de camions et une poussière qui nous gratte la gorge et nous pique les yeux. Ni une, ni deux, nous sautons dans un camion avec nos vélos et gagnons une centaine de km en direction de Phnom Penh, la capitale du pays.

Après nos 200km d’expédition en jungle nous réalisons que nous avons perdu pas mal de temps sur notre planning. S’ajoute à cela que la route que nous empruntons maintenant est franchement désagréable. Pas de place pour les vélos, des centaines de camions et une poussière qui nous gratte la gorge et nous pique les yeux.
Ni une, ni deux, nous sautons dans un camion avec nos vélos et gagnons une centaine de km en direction de Phnom Penh, la capitale du pays.