Menu
27. Navigation sans GPS | Solidream - Rêves, Défis et Partage
6959
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-6959,attachmentid-6959,attachment-jpeg,eltd-core-1.2.1,borderland-theme-ver-2.5,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

27. Navigation sans GPS

Nous naviguons sans GPS. Dès que cela est possible, nous faisons un pointage sur notre carte, imprimée et plastifiée à Whitehorse, pour voir notre état d’avancement. Il était parfois bien difficile de faire la distinction entre les grosses îles et le continent, de repérer les rivières camouflées sous une végétation dense ou de distinguer les sommets des montagnes nous permettant d’estimer notre position. L’avant-dernier jour nous avons estimé notre arrivée à Dawson le lendemain à 15h et sommes finalement arrivés à 14h30. On se passe bien d’un GPS, même en 2012

Nous naviguons sans GPS. Dès que cela est possible, nous faisons un pointage sur notre carte, imprimée et plastifiée à Whitehorse, pour voir notre état d’avancement. Il était parfois bien difficile de faire la distinction entre les grosses îles et le continent, de repérer les rivières camouflées sous une végétation dense ou de distinguer les sommets des montagnes nous permettant d’estimer notre position. L’avant-dernier jour nous avons estimé notre arrivée à Dawson le lendemain à 15h et sommes finalement arrivés à 14h30. On se passe bien d’un GPS, même en 2012