Menu
Une travailleuse des champs | Solidream - Rêves, Défis et Partage
9759
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-9759,attachmentid-9759,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Une travailleuse des champs

Les travailleurs des champs sont nos amis de tous les jours sur les routes rurales du Yunnan. Savez-vous qu’il existe deux types de nationalité en Chine ? Une nationalité « rurale » et une autre « urbaine ». Et les "ruraux" ne peuvent pas venir s'installer en ville. Ceci afin d’éviter un exode rural massif vers les villes. Aussi étonnant que cela puisse paraître pour nous qui venons d’un pays « libre », il est clair qu’avec 1,3 milliards d’habitants à gérer de telles règles sont peut-être justifiées.

Les travailleurs des champs sont nos amis de tous les jours sur les routes rurales du Yunnan. Savez-vous qu’il existe deux types de nationalité en Chine ? Une nationalité « rurale » et une autre « urbaine ». Et les « ruraux » ne peuvent pas venir s’installer en ville. Ceci afin d’éviter un exode rural massif vers les villes. Aussi étonnant que cela puisse paraître pour nous qui venons d’un pays « libre », il est clair qu’avec 1,3 milliards d’habitants à gérer de telles règles sont peut-être justifiées.