Menu
Vue sur Saint-Sorlin d’Arves | Solidream - Rêves, Défis et Partage
11163
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-11163,attachmentid-11163,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Vue sur Saint-Sorlin d’Arves

Brian : " La contemplation est quelques chose qui peut s’apprendre. Ce voyage au long cours aura été pour moi un excellent exercice. Des montagnes, nous en avons vu des tonnes mais nous ne nous en lassons pas, bien au contraire. L’esprit fonctionne de manière néguentropique, c’est-à-dire que plus on met de choses dedans et plus il y a de place pour d’autres choses. C’est l’inverse d’un espace physique où le volume (par exemple) détermine la limite du système. Il en va de même pour la beauté des lieux : plus on expérimente les merveilleux décors, plus on a l’œil pour l’esthétique à d’autres endroits. "

Brian :  » La contemplation est quelques chose qui peut s’apprendre. Ce voyage au long cours aura été pour moi un excellent exercice. Des montagnes, nous en avons vu des tonnes mais nous ne nous en lassons pas, bien au contraire. L’esprit fonctionne de manière néguentropique, c’est-à-dire que plus on met de choses dedans et plus il y a de place pour d’autres choses. C’est l’inverse d’un espace physique où le volume (par exemple) détermine la limite du système. Il en va de même pour la beauté des lieux : plus on expérimente les merveilleux décors, plus on a l’œil pour l’esthétique à d’autres endroits. «