Menu
Morgan dans la steppe | Solidream - Rêves, Défis et Partage
9982
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-9982,attachmentid-9982,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Morgan dans la steppe

Morgan : « En 1000 jours de voyage j’ai du être en short, torse nu et en claquettes pendant au moins 365 jours. J’enfile une chemise ou un t-shirt lorsque la température est trop basse, que le soleil tape trop fort, que nous arrivons en ville ou parfois pour être plus présentable sur la photo. Mais pourquoi vivre ainsi ? Et pourquoi pas ? Je pense que ma première motivation est de réduire le nombre de lessive. Moins de chaussettes à laver et peu d’habits à faire sécher la journée sur le vélo. Aussi, j’aime la sensation de l’air qui glisse sur la peau et entre les orteils. C’est quand je me rhabille ou pire, quand je remets des chaussures, que je découvre le confort dans lequel j’étais dans un minimum de tissu.»

Morgan : « En 1000 jours de voyage j’ai du être en short, torse nu et en claquettes pendant au moins 365 jours. J’enfile une chemise ou un t-shirt lorsque la température est trop basse, que le soleil tape trop fort, que nous arrivons en ville ou parfois pour être plus présentable sur la photo. Mais pourquoi vivre ainsi ? Et pourquoi pas ? Je pense que ma première motivation est de réduire le nombre de lessive. Moins de chaussettes à laver et peu d’habits à faire sécher la journée sur le vélo. Aussi, j’aime la sensation de l’air qui glisse sur la peau et entre les orteils. C’est quand je me rhabille ou pire, quand je remets des chaussures, que je découvre le confort dans lequel j’étais dans un minimum de tissu.»