Menu
Adil | Solidream - Rêves, Défis et Partage
10176
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-10176,attachmentid-10176,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Adil

Adil, l'ainé des 3 bambins. Morgan écrit : “Il y a certains départs où l’on se sent un peu démuni. On aimerait pouvoir laisser un cadeau mais nous ne possédons pas grand chose. Depuis le Laos, je gardais une petite flûte en bambou dans mes sacoches pour une occasion spéciale. J’ai donc sauté sur celle-ci pour l’offrir au plus grand des trois enfants avec qui j’ai passé du temps à jouer dans la maison. J’avais des frissons lorsque j’entendais le son du petit instrument résonner dans les montagnes tandis que nous entamions notre premier kilomètre de la journée…“

Adil, l’ainé des 3 bambins. Morgan écrit : “Il y a certains départs où l’on se sent un peu démuni. On aimerait pouvoir laisser un cadeau mais nous ne possédons pas grand chose. Depuis le Laos, je gardais une petite flûte en bambou dans mes sacoches pour une occasion spéciale. J’ai donc sauté sur celle-ci pour l’offrir au plus grand des trois enfants avec qui j’ai passé du temps à jouer dans la maison. J’avais des frissons lorsque j’entendais le son du petit instrument résonner dans les montagnes tandis que nous entamions notre premier kilomètre de la journée…“