Menu
L’arc de thriomphe de Vientiane | Solidream - Rêves, Défis et Partage
9552
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-9552,attachmentid-9552,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

L’arc de thriomphe de Vientiane

Vientiane est la capitale du Laos. Son passé colonial, surtout influencé par les français avant et pendant la guerre d’Indochine, lui prête un aspect supplémentaire de son architecture traditionnelle laotienne : les maisons coloniales se mêlent aux temples bouddhistes et les monuments sont des deux natures. Dédié à la mémoire des soldats laotiens morts pendant la Seconde Guerre mondiale et la guerre d'indépendance vis-à-vis de la France en 1949, le Patuxai « Porte de la Victoire », est l’arc de triomphe revisité par le style laotien.

Vientiane est la capitale du Laos. Son passé colonial, surtout influencé par les français avant et pendant la guerre d’Indochine, lui prête un aspect supplémentaire de son architecture traditionnelle laotienne : les maisons coloniales se mêlent aux temples bouddhistes et les monuments sont des deux natures. Dédié à la mémoire des soldats laotiens morts pendant la Seconde Guerre mondiale et la guerre d’indépendance vis-à-vis de la France en 1949, le Patuxai « Porte de la Victoire », est l’arc de triomphe revisité par le style laotien.