Menu
Le « maroud » | Solidream - Rêves, Défis et Partage
9581
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-9581,attachmentid-9581,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Le « maroud »

Le « maroud » est la personne qui s’occupe des éléphants. Au Laos il existe principalement 2 endroits où sont préservés les éléphants : à Sayabouly dans le nord-ouest du pays et à Champassak au sud-ouest. ElefantAsia, une ONG tenue par des français, officie principalement dans les réserves d’éléphants dans ces deux endroits. En particulier, un propriétaire d’une éléphante enceinte peut venir à leur centre de conservation pour mettre bas et ainsi bénéficier d’un emploi de 2 ans au sein du centre, période nécessaire à l’allaitement du nouveau-né. C’est une façon socialement intelligente de préserver l’espèce, étant donné que leur habitat sauvage se réduit d’année en année.

Le « maroud » est la personne qui s’occupe des éléphants. Au Laos il existe principalement 2 endroits où sont préservés les éléphants : à Sayabouly dans le nord-ouest du pays et à Champassak au sud-ouest. ElefantAsia, une ONG tenue par des français, officie principalement dans les réserves d’éléphants dans ces deux endroits. En particulier, un propriétaire d’une éléphante enceinte peut venir à leur centre de conservation pour mettre bas et ainsi bénéficier d’un emploi de 2 ans au sein du centre, période nécessaire à l’allaitement du nouveau-né. C’est une façon socialement intelligente de préserver l’espèce, étant donné que leur habitat sauvage se réduit d’année en année.