Menu
Đắk Glei, Vietnam | Solidream - Rêves, Défis et Partage
9689
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-9689,attachmentid-9689,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Đắk Glei, Vietnam

Đắk Glei, Vietnam : Après la fête arrosée avec lui et ses acolytes, Mérica, avec qui nous avions échangé le plus durant la soirée car il parlait un peu anglais, nous laisse dormir « chez lui », c’est-à-dire dans l’atelier de confection de poutres en bois plein de poussière et de sciure… Au moins nous avons un toit ! Sauf qu’au beau milieu de la nuit, un camion débarque pour charger une trentaine de ces poutres qui remplissent la salle. Et nous, encore entamés de la soirée, allons poser notre bâche et duvets un peu plus au fond de la salle dans un vacarme assourdissant… Le matin, ils nous offrent un délicieux café viêt avec les ouvriers de l’entreprise et nous repartons sur nos vélos.

Đắk Glei, Vietnam : Après la fête arrosée avec lui et ses acolytes, Mérica, avec qui nous avions échangé le plus durant la soirée car il parlait un peu anglais, nous laisse dormir « chez lui », c’est-à-dire dans l’atelier de confection de poutres en bois plein de poussière et de sciure… Au moins nous avons un toit ! Sauf qu’au beau milieu de la nuit, un camion débarque pour charger une trentaine de ces poutres qui remplissent la salle. Et nous, encore entamés de la soirée, allons poser notre bâche et duvets un peu plus au fond de la salle dans un vacarme assourdissant… Le matin, ils nous offrent un délicieux café viêt avec les ouvriers de l’entreprise et nous repartons sur nos vélos.