Menu
Birk l’ultralight | Solidream - Rêves, Défis et Partage
10575
attachment,attachment-template-default,single,single-attachment,postid-10575,attachmentid-10575,attachment-jpeg,eltd-core-1.2,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,essb-8.5,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Birk l’ultralight

Birk, l’an dernier, a décidé de prendre une année sabbatique pour entrecouper ces études en anthropologie et sciences sociales d’une expérience concrète. Il décide de partir étudier 6 mois à Shanghai. Rien de spectaculaire jusque là me direz-vous. Sauf quand vous apprenez qu’il est parti de Suisse en vélo (quelques étapes en train et en avion tout de même) pour rejoindre la ville située à l’extrême est de la Chine, et quel vélo !? Jamais nous n’avions vu un voyageur avec si peu d’équipement (photo à l’appui). Tout est réduit au strict minimum, pas de matériel pour cuisiner, un tapi de sol de la taille de son buste et même pas le plaisir d’avoir un petit livre de poche…

Birk, l’an dernier, a décidé de prendre une année sabbatique pour entrecouper ces études en anthropologie et sciences sociales d’une expérience concrète. Il décide de partir étudier 6 mois à Shanghai. Rien de spectaculaire jusque là me direz-vous. Sauf quand vous apprenez qu’il est parti de Suisse en vélo (quelques étapes en train et en avion tout de même) pour rejoindre la ville située à l’extrême est de la Chine, et quel vélo !? Jamais nous n’avions vu un voyageur avec si peu d’équipement (photo à l’appui). Tout est réduit au strict minimum, pas de matériel pour cuisiner, un tapi de sol de la taille de son buste et même pas le plaisir d’avoir un petit livre de poche…