Menu
Siphay et la cote Pacifique de la British Columbia

Provoquer la chance pour vivre les meilleurs moments

The Inside Passage, British Columbia

The Inside Passage, British Columbia

Après ces 2 jours à chercher un moyen moins onéreux et plus intéressant que de prendre un ferry pour rejoindre Prince Rupert, ville située plus au Nord, nous n’avons toujours pas eu de réponses positives. Jeudi 31 mai, nous avons contacté la marina de Port McNeill, questionné une bonne douzaine de pêcheurs et autant de locaux et même soumis notre idée à quelques indiens que nous observions en train de tailler d’énormes totems. Faisant également marcher nos relations, nous avons contacté la compagnie BC Ferries avec en appui une lettre de recommandation de la part de la directrice des écoles francophones de Campbell River rencontrées sur notre route. 
Mais tous ces efforts ne payent pas et nous décidons de quitter Port McNeill pour rejoindre Port Hardy d’où part le ferry au tarif de 200 $/personne

Deuxième round

Notre souci majeur vient du fait que nous avons peu de temps car notre objectif est d’être à Whitehorse d’ici 3 à 4 semaines.
 C’est donc avec une petite déception que nous reprenons nos vélos en direction de Port Hardy et une grande tristesse que nous quittons nos amis Kaï et Andréa qui nous ont tant aidé et captivé par leurs anecdotes et expériences de voyage.

 Après quelques heures de vélos, nous voilà sur le quai de ce petit port de pêche, avec l’intention de tenter encore notre chance. Il nous reste 24h avant le prochain ferry…
 Dans une ultime tentative, Etienne questionne la gérante d’une petite boutique sur le port pour savoir si elle ne connaîtrait pas des pêcheurs qui irait à Prince Rupert aujourd’hui ou demain.
 – « Des pêcheurs ? Non, malheureusement pas. Par contre je sais que Dan, avec son bateau de plongée y va dés demain! »

On part vite voir Dan qui est en train de prendre l’apéro avec ces amis sur le quai et tentons notre chance… quelques minutes plus tard

Siphay sur les quais de Port Hardy, espérant trouver un bateau

Siphay sur les quais de Port Hardy, espérant trouver un bateau

: « Les amis !!! Avec Morgan on vient d’aller voir Dan sur le port, et il est d’accord pour nous prendre jusqu’à notre prochaine destination.  » explique Etienne.

Embarquement immédiat

Après s’être entendus avec Dan pour participer aux frais de gazole nous embarquons les vélos sur son bateau, faisons quelques provisions pour la traversée et partons pour 5 jours de navigation. 
Durant cette petite croisière, où nous avons chacun nos couchettes, nous admirons un paysage magnifique, dormons au fond de baies calmes et sauvages, apercevons 2 ou 3 baleines, quelques dauphins et phoques… Nous n’aurions pas pu rêver mieux. 
Conscients de notre chance, nous profitons pleinement de chaque instant et essayons de rendre la traversée la plus agréable possible pour notre capitaine Dan Ferris !

Etienne à la douche sur le bateau

Etienne à la douche sur le bateau

Dés notre arrivée à Prince Rupert, il nous faut effectuer environ 1 500 Km vallonnés pour atteindre la ville de Whitehorse au plus vite. 
En effet, c’est là bas que nous nous mettrons sur la route des chercheurs d’or.
 Notre prochain défi sera de descendre le fleuve Yukon jusqu’à la ville de Dawson City plus de 700km au Nord. 
Au milieu du XIX°s, bon nombre de chercheurs d’or, venus du monde entier ont tenté de faire fortune dans ces contrés sauvages, bravant ainsi au péril de leur vie cette terre hostile et inhospitalière en plein hiver. 
Nous, en été, nous allons tenter de construire nos propres radeaux pour descendre le Yukon sur 750 Km pour arriver aux portes de l’Alaska.

En route pour Whitehorse, le paysage est exceptionnel

En route pour Whitehorse, le paysage est exceptionnel